PARTAGER

Le chanteur Saad Lamjarrad, déjà poursuivi par la justice française suite à une plainte pour viol aggravé présumé a été entendu le 14 février dernier par la police française dans une autre affaire similaire dont la victime et la plaignante est une franco-marocaine mais pour des faits qui se seraient déroulés cette pois-ci au Maroc au cours de l’été 2015. une jeune femme de 28 ans s’est rappelé ses mauvais souvenirs avec le chanteur en apprenant qu’il avait été arrêté en France et décidé de porter plainte au mois de novembre dernier alors qu’il se trouvait en prison pour un viol qu’il nie toujours avoir commis. Cette dernière a raconté dans sa plainte à la police française qu’elle avait rencontré Saad Lamjarrad, lors d’un séjour à Casablanca, au cours d’une soirée et l’avait accompagné dans son appartement où il aurait abusé d’elle, selon ses propos.Elle a ajouté avoir retiré sa plainte en décembre dernier, suite à de fortes pressions sans préciser leur origine. Devant les enquêteurs ce 14 février dernier, on vient de l’apprendre dans la presse française, le chanteur a tout nié et affirmé ne pas connaitre cette personne qui, visiblement, voulait profiter de ses déboires pour l’enfoncer encore plus ou le faire chanter. car pourquoi ne pas avoir déposé une plainte à son retour du Maroc, tout juste après sa mésaventure ?

Commentaires