PARTAGER
Mauvaise nouvelle en guise de cadeau de fin d’année pour le chanteur Saad Lamjarrad dont le dossier devant le tribunal se complique.
Le juge des libertés dont il attendait un geste de compréhension et de compassion eu égard à son statut de star, a décidé lors d’une audience devant la chambre d’instruction de la cour d’appel près du tribunal de grande instance de Paris, le refus de la demande de liberté provisoire contre caution déposée par ses avocats. Raison invoquée par ce juge, l’impossibilité d’organiser une confrontation entre le chanteur et son accusatrice, en raison de nombreuses commissions rogatoires toujours en cours. Une déception également pour ses trois avocats qui ne peuvent contester cette décision.
Saad lamjarrad passera le réveillon dans sa cellule de la prison Fleury-Mérogis en région parisienne et devra attendre longtemps encore cette confrontation avec celle qui a échappé à un face à face qui pourrait lui ouvrir les portes de la prison.
Il reste à espérer que le procès et la procédure actuelle ne traîne plus en longueur, non seulement pour que le chanteur soit définitivement fixé sur son sort et use de tous les recours possibles pour mettre fin à son calvaire.

Commentaires