Sahara : Arrivée à Manhasset de la délégation marocaine

Sahara : Arrivée à Manhasset de la délégation marocaine

117
0
PARTAGER

La délégation est composée du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïb Fassi Fihri, du Directeur général des Etudes et de la Documentation (DGED), Mohamed Yassine Mansouri, et du Secrétaire général du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires Sahariennes (CORCAS), Maouelainin Benkhalihanna Maouelainin.

Ce nouveau round de pourparlers informels réunira, outre le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le polisario.

Lors du 6ème round de ces pourparlers tenus à Malte, la délégation marocaine avait « répondu favorablement à la démarche souhaitée par M. Ross en vue d’explorer de nouvelles pistes et de discuter de questions additionnelles ».

La délégation marocaine avait agréé, dans ce contexte, l’examen d’un certain nombre de points, notamment l’état des ressources naturelles des provinces de Sakia El Hamra et d’Oued Eddahab et la mission de M. Ross.

Concernant le volet des ressources naturelles, la délégation marocaine avait exprimé sa disposition à en débattre en vue de mettre fin aux « allégations » et aux « surenchères infondées » au sujet de la prétendue exploitation par le Maroc de ces ressources.

« Nous avons également agréé de confier à M. Ross une marge de possibilité de travailler autrement », avait indiqué le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

M. Fassi Fihri avait, d’autre part, rappelé que l’Initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara avait été à nouveau développée par la délégation du Maroc au cours de la réunion de Malte, pour en souligner les « vertus », en tant que « démarche réaliste et de compromis » qui permettra aux « fils de cette terre qui nous est si chère de se retrouver après plusieurs décennies de séparation ».

Le Maroc mettra à profit l’actuelle session des pourparlers, pour poursuivre son argumentation afin de convaincre la partie onusienne de l’importance et de la crédibilité de l’Initiative marocaine qui s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, notamment la résolution 1920, avait ajouté le ministre.

Ces pourparlers inaugurés en août 2009 en Autriche, doivent préparer le 5ème round de négociations officielles, visant à trouver une solution politique définitive au différend régional sur le Sahara marocain.

Ils s’inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre des résolutions 1813 (2008), 1871 (2009), 1920 (2010) et 1979 (2011) du Conseil de sécurité, qui appellent les parties à entrer dans une phase de négociations intenses et substantielles.

Les six précédents rendez-vous avaient eu lieu successivement en août 2009, dans la localité autrichienne de Durnstein (près de Vienne), en février 2010 à Armonk, près de New York, en novembre, décembre et janvier dernier à Manhasset, dans la banlieue de New York et en mars dernier à Malte, rappelle-t-on.

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires