Sahara: Le Maroc demeure attaché à ses droits légitimes (El Ktiri)

Sahara: Le Maroc demeure attaché à ses droits légitimes (El Ktiri)

124
0
PARTAGER

Intervenant lors d’un meeting tenu, vendredi à la ville de Tarfaya, à l’occasion de la célébration du 53-ème anniversaire du retour de la ville de Tarfaya à la mère patrie, M. El Ktiri a assuré que le Maroc demeurera prêt à s’opposer aux complots ourdis des ennemis de l’intégrité territoriale grâce à l’unanimité de toutes les forces vives autour de la cause nationale.

Le haut commissaire a salué, à cette occasion, le contenu du discours Royal adressé par SM le Roi Mohammed VI, le 9 mars, à la nation, relevant que ce discours concrétise leurs ambitions de consolider les piliers d’une société démocratique, moderne où prévalent la justice, l’équité, l’égalité.

La commémoration de cet anniversaire, ajoute M. Ktiri, constitue une étape importante dans le processus de la lutte du peuple marocain pour la liberté, l’indépendance et le parachèvement de l’intégrité territoriale du Maroc et une étape phare dans le processus de parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume.

Cet anniversaire est également l’occasion de se remémorer les différentes étapes de ce combat national, qui fut mené par le peuple sous la conduite éclairée du glorieux Trône alaouite pour l’indépendance du pays, l’unité de la nation, la défense des valeurs et des constantes du pays.

Evoquant la portée symbolique de l’événement dans les annales de l’histoire du Maroc, M. Ktiri a mis l’accent sur le fait que le peuple et le Trône ont consenti d’énormes sacrifices dans leur lutte contre le colonisateur.

Persévérant dans la même voie, le Maroc, sous la conduite éclairée de feu SM le Roi Hassan II, a pu récupérer Sidi Ifni en 1969, s’est félicité M. Mustapha El Ktiri.

Sans lâcher prise, le combat national va se maintenir pour être couronné par l’organisation de la Marche Verte, le 6 novembre 1975, un événement historique et une épopée dans la lutte pour l’indépendance du Royaume, a-t-il fait valoir, faisant prévaloir que cette victoire est venue à point nommé pour couronner la lutte héroïque menée par les Marocains. En effet, le drapeau marocain est hissé le 28 février 1976 dans la ville de Laâyoune annonçant la fin de la présence coloniale au Sahara marocain.

Les marocains originaires de Tarfaya étaient toujours les premiers à répondre à l’appel de la nation pour libérer les provinces du Sud, a affirmé M. Mustapha El Ktiri.

Le Haut commissaire a, aussi, rappelé les efforts déployés par le haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération pour préserver la mémoire nationale, protéger l’héritage civilisationnel et faire connaître l’histoire de la résistance nationale à travers l’organisation de colloques scientifiques, de journées d’études ainsi que la création de musées ayant pour vocation d’illustrer l’héritage de la lutte nationale pour l’indépendance.

Pour sa part, le gouverneur de la province de Tarfaya, Mohamed Najem Abhay, a loué les sacrifices consentis par les personnes originaires de la province de Tarfaya, en tout temps, pour défendre les valeurs sacrées de la nation, préserver ses acquis dans le seul but de protéger leur nation pour faire triompher la vérité, préserver l’unité du Maroc sous la conduite éclairée du glorieux Trône alalouite.

M. Abhay a appelé, à l’occasion, les descendants des résistants dans la région à s’inspirer de l’histoire de leurs ancêtres, pour persévérer dans la même voie en vue de protéger la nation des machinations des comploteurs et des adversaires de l’intégrité territoriales.

Les autres intervenants ont fait valoir que la célébration du 53-ème anniversaire du retour de Tarfaya à la mère patrie, constitue une étape phare de l’histoire du Maroc riche d’épopées glorieuses, tout en se félicitant de la présence des personnes originaires de la province dans les différentes batailles menées par le peuple marocain sous la conduite éclairée du glorieux Trône alaouite.

La célébration de cet anniversaire a été marquée par l’organisation d’un colloque scientifique s’articulant autour de plusieurs axes dont « la prise de conscience de l’histoire locale, un levier de développement », « l’histoire et la cité de Tarfaya à travers une lecture de plans colonisateurs au sud du Maroc pendant le 19è siècle » avec la participation d’universitaires, de chercheurs, de personnalités de la société civile.

MAP________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires