SAHARA: LE MAROC MARQUE DES POINTS A L’ONU

SAHARA: LE MAROC MARQUE DES POINTS A L’ONU

346
0
PARTAGER

De plus, cette décision concernant la Minurso, ne fera pas obligation à celle-ci d’élargir ses prérogatives au Sahara pour interférer dans le domaine du contrôle des droits de l’homme ce qui était redouté par le Maroc. Malgré les pressions inlassables de pays soutenant les thèses séparatistes, les 15 membres du conseil de sécurité ont fini par repousser cette demande qui aurait remis en cause la souveraineté marocaine.

 

L’autre partie de la résolution qui apporte une grande nouveauté , c’est la demande transmise aux autorités algériennes de procéder à un recensement des populations sahraouies vivant dans les camps de Tindouf  sur le sol algérien. Cet appel qui a été accuilli avec beaucoup de satisfaction du côté marocain, puisque Rabat a de tout temps réclamé ce recensement qui, une fois mené à bien,a dit l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à l’ONU, ses résultats changeront , à n’en point doùter, la perception par la communauté internationale de la véritable situation dans les camps de réfugiés.Vivant en vase clos et isolée du reste du monde par les milices du Polisario, cette population de sahraouis retenue de forces dans ces camps, subissant les pires exactions et voyant toutes les aides internationales détournées par la hiérarchie du Polisario, pourra désormais être identifiée, à condition que le recensement ne soit pas tronqué et qu’il se fasse sous supervision internationale. Ce ne sera pas chose aisée et le Haut Commissariat aux Réfugiés aura tout le mal du monde a procéder avec rigueur à ce recensement tant l’hostilité du polisario et de l’Algérie à cette perspective est manifeste.

Motif de satisfaction supplémentaire pour le Maroc, le satisfecit du conseil de sécurité qui dans sa résolution, s’est dit confiant dans les réformes engagées par ce dernier, notamment avec la création d’un conseil des droits de l’homme qui sera dotée d’une antenne au sahara. Ces témoignages et ces acquis doivent à présent donner un nouveau souffle à la diplomatie orchestrée par Taieb El Fassi, alors que le plan d’autonomie marocain proposé dans le cadre d’une régionalisation avancée continue à faire son bout de chemin en enregistrant de plus en plus des appuis et des adhésions au niveau international.

A l’opposé, le Polisario continue à être mis au ban de la communauté internationale pour ce qu’il fait endurer aux populations dans les camps et également pour ce qu’il représente comme facteur de déstabilisation dans la région. la presse internationale ne cesse , en effet, de rapporter les faits et gestes d’éléments du mouvement séparatiste qui, un jour s’affichent comme des mercenaires au service de Khaddafi moyennant des primes de 10 000 dollars chacun pour deux mois d’engagement, et qui l’autre jour, rejoignent les mouvements islamistes proches d’Al Qaida opérant dans le Sahel afin d’y faire prospérer le trafic d’armes et de drogue ainsi que les enlèvements d’étrangers.

JALIL NOURI / actu-maroc.com _________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires