Sahara: Nouveaux pourparlers informels en mars sur « des idées concrètes » (Ross)

Sahara: Nouveaux pourparlers informels en mars sur « des idées concrètes » (Ross)

179
0
PARTAGER

Lors de la rencontre qui vient de s’achever, les parties présentes ont « présenté et discuté de façon préliminaire des idées concrètes qui seront développées » lors de la prochaine session programmée pour le mois de mars, a-t-il dit au cours d’une conférence de presse.

Les parties ont décidé, par ailleurs, de rencontrer, début février, le bureau du Haut commissaire pour les réfugiés (HCR), à Genève, en vue « d’avancer vers le lancement des visites familiales par voie terrestre » entre Laâyoune et les camps de Tindouf, a ajouté M. Ross, signalant que les parties se sont félicitées de la reprise récemment de cette opération par voie aérienne.

Ce cinquième round de pourparlers informels s’est déroulé dans une atmosphère « d’engagement sérieux, de franchise et de respect mutuel », mais « chaque partie a continué à rejeter la proposition de l’autre comme base unique des négociations à venir », a constaté M. Ross.

Quant au volet humanitaire, les quatre délégations présentes (Maroc, Algérie, Polisario et Mauritanie), ont prévu de rencontrer le Bureau du Haut Commissaire pour les refugiés à Genève, début février, afin de « passer en revue dans sa totalité la mise en Âœuvre du Plan d’action pour les mesures de confiance et d’avancer vers le lancement des visites par voie terrestre », a-t-il précisé.

Les parties se sont félicitées auparavant de la reprise des visites familiales par voie aérienne, le 7 janvier dernier.

M. Ross a rappelé que les parties se sont engagées, depuis le 3 ème round tenu en novembre 2010 à Manhasset, dans des discussions « approfondies sur des approches innovantes afin de construire une nouvelle dynamique dans ce processus, sur la base de rencontres régulières ».

La délégation marocaine à ces pourparlers comprenait MM. Taib Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Yassine Mansouri, Directeur général des Etudes et de la documentation (DGED) et Maouelainin Ben Khalihanna Maouelainin, Secrétaire général du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires Sahariennes (CORCAS).

Commentaires