PARTAGER

S’il fallait une preuve que la mafia internationale des drogues dures a un pied au Maroc, cette preuve vient de se révéler au grand jour avec cette prise record de 2 tonnes et demi de cocaïne pure retrouvée dans un véhicule lors d’un contrôle et par la suite dans une ferme située sur la route côtière entre Rabat et Casablanca, dans la commune de Oued Cherrat, où une importante somme d’argent en devises et en monnaie locale a également été retrouvée. Dix personnes ont été arrêtées pour l’instant suite au démantèlement du réseau  marocain qui travaillait en sous-main pour une organisation criminelle internationale de trafic de poudre blanche en provenance d’Amérique Latine.

Ma marchandise était destinée selon toute vraisemblance au marché intérieur pour une petite part mais surtout à être écoulée en Europe et en Afrique traçant ainsi un nouveau trajet. D’ailleurs, une autre opération avait été menée en haute mer il y a près d’un an au large des côtes sahariennes de Dakhla avec une prise d’une grande importance qui avait permis de retrouver encore une fois, la trace de cette même mafia qui a fait du Maroc sa plaque tournante en raison de sa proximité avec l’Europe et ses complicités aux frontières.

Le mérite de cette prise record revient encore une fois au BCIJ tout aussi à l’aise dans la lutte anti-terroriste que celle menée contre les réseaux internationaux de la drogue, comme vient de le montrer ce coup de filet exceptionnel.

Commentaires