PARTAGER
A voir le dernier clip de la chanteuse marocaine Samira Said, « Mahaselchi Haga » extrait de son fraichement sorti album » Ayza Aîch », l’on se rend bien compte que l’artiste proche des 60 ans, fait tout pour rester jeune en menant en permanence un combat contre la vieillesse.
N’ayant pas cédé à la tentation de recourir au bistouri, elle reste un mystère parmi ses homologues de la scène artistique arabe dont les frasques esthétiques n’en finissent pas d’alimenter les gazettes et sites spécialisée. Dans son dernier clip, celle qui est considérée comme une diva,  elle apparait sous un jour nouveau, sexy et rétro à souhait, prenant tous ses fans de court en apparaissant, grâce forcément aux effets d’un maquillage étudié, toujours aussi jeune, sexy et rétro, faisant la nique aux aléas de l’âge et de l’inexorable entrée dans le monde des séniors, avec cerise sur le gâteau, un style musical enlevé et un tempo moderne mêlant les genres.

Commentaires