Sauvetage miraculeux pour trois adolescents après 61 jours de dérive dans le...

Sauvetage miraculeux pour trois adolescents après 61 jours de dérive dans le Pacifique

245
0
PARTAGER

Leur sauvetage par un thonier, après près de deux mois à la dérive alors qu’un cyclone était en formation, avait été annoncé jeudi.
Agés entre 14 et 15 ans, les trois garçons, arrivés vendredi aux îles Fidji, n’auraient pas pu survivre beaucoup plus longtemps, a déclaré Tai Fredricsen, second sur le thonier San Nikunau, basé en Nouvelle-Zélande, qui a sauvé le trio.
Les trois garçons, amaigris mais en bonne santé, avaient fini par boire de l’eau de mer quand la pluie avait cessé, a-t-il ajouté.

 

Leur odysée, débutée début octobre, a duré 61 jours au lieu des 50 jours annoncés initialement, a indiqué le commandant Francis Kean, chef de la Marine fidjienne.
« C’est un miracle », s’est exclamé Tanu Filo, le père de l’un des garçons, Filo Filo, 15 ans, sur les ondes de Radio Nouvelle-Zélande depuis Tokelau, après avoir appris leur sauvetage au large des Fidji, à 1.420 kilomètres (920 miles) de leurs îles d’origine.
« Tous les habitants du village, tous étaient tellement excités. Ils ont pleuré, chanté et se sont embrassés. Tout le monde hurlait et criait la bonne nouvelle », a-t-il dit.
Filo Filo, et ses amis Samuel Perez, 15 ans, et Edward Nasau, 14 ans, étaient portés disparus depuis début octobre, après une sortie en mer dans un petit bateau en aluminium. Les recherches avaient été abandonnées et ils étaient présumés morts.

Les 500 habitants de leur île d’Atafu avaient organisé des célébrations religieuses en leur souvenir.
A la proue du thonier, Fredricsen a aperçu les adolescents mercredi.
« Ce fut un miracle de tomber sur eux », a-t-il déclaré aux médias du groupe Fairfax.
« J’ai amené le navire aussi près que possible et je leur ai demandé s’ils avaient besoin d’aide. Ils ont répondu « oui vraiment ». Ils étaient ravis de nous voir ».
« Ils étaient très maigres, mais physiquement en bonne santé, par rapport à ce qu’ils avaient enduré », a ajouté le marin, précisant qu’à bord il y avait quelques noix de coco mais pas d’eau.
« Je ne sais pas comment, mais ils avaient réussi à attraper un oiseau. Ils l’avaient mangé et avaient bien fait ».
Les rescapés ont été transférés sur un patrouilleur fidjien qui les a conduits à Suva, pour être examinés dans un hôpital.
A Suva, les rescapés ont été protégés des journalistes mais M. Kean a déclaré qu’ils étaient très faibles.
« Ils ont souffert de déshydratation sévère, et comme vous avez pu le voir, certains ne tiennent pas bien sur leurs jambes ».
« Il est encore trop tôt pour qu’ils avalent quelque chose de solide, leurs corps rejettent les aliments. Je remercie Dieu d’avoir donné à ces trois adolescents une autre chance, » a-t-il ajouté.
En janvier 2009, deux pêcheurs de Birmanie avaient été retrouvés flottant dans une glacière, au nord de l’Australie après avoir affirmé avoir passé 25 jours en mer. Toutefois, des experts en survie ont émis des doutes sur leur histoire.

En 2006, trois Mexicains avaient été secourus au milieu du Pacifique dans leur bateau sinistré, neuf mois après être partis pour une expédition de pêche aux requins.
Et en 1982, le navigateur américain Steve Callahan a survécu 76 jours sur un radeau de sauvetage dans l’océan Atlantique après un trou dans la coque de son yacht, lors d’une tempête.

AFP

 

Commentaires