PARTAGER

C’est une affaire qui commence à faire grand bruit en Arabie Saoudite et qui s’ajoute aux deux drames de cette année à La Mecque et Minan qui ont endeuillé jusqu’à présent plus d’un millier de familles et fait des milliers de blessés selon les bilans. Mais l’affaire en question a un rapport avec les mœurs et la violation du respect des lieux saints et sacrés par un homosexuel américain qui faisait son pèlerinage en filmant tous les rites à l’aide de son smartphone et deux petites caméras dissimulées., dans la clandestinité et sans autorisation préalable, un acte lourdement puni par la justice locale.

Cet homosexuel de 41 ans, du nom de Parvez Charm, militant de la cause homosexuelle en Islam, d’origine indienne et marié à un autre homme, se présente comme un musulman pêcheur et prétend avoir tourné son documentaire et effectué le pèlerinage pour réconcilier sa sexualité avec sa foi, sauf que les premières projections du documentaire aux États-Unis car il s’avère que le documentaire contient ouvertement des éléments à charge contre l’Arabie Saoudite accusée par l’homosexuel de pratiquer un islam extrémiste, ultra-rigoriste et intolérant dans un mix avec un capitalisme sauvage.

Intitulé « Un Pêcheur à la Mecque » le documentaire n’en comporte pas moins des contre-vérité et semble avoir été réalisé pour véhiculer une image déformée de l’Islam avec une volonté manifeste de nuire à l’Arabie Saoudite. Cette dernière qui n’en sort pas grandie, tentera par tous les moyens d’en arrêter la diffusion mais il n’est pas sûr qu’elle y parvienne.

Commentaires