PARTAGER

Alors qu’un vent de panique a soufflé toute une partie de la semaine dernière en raison du survol des tours jumelles du « Twin Center » d’un hélicoptère de la gendarmerie royale et alors qu’aucun communiqué officiel n’avait pas été publié pour expliquer ce survol en pleine alerte général prévalant dans le pays en raison des risques terroristes, et alors que les habitants intrigués de la métropole se sont mis à penser au pire en raison de cette présence dans le ciel de la ville, ce n’est que bien plus tard que la version officielle est parvenue à l’opinion publique après que des explosions soient parvenues à leurs oreilles ce week-end et que certains ont vite attribuer à un attentat.

La réalité, on la saura plus tard, il s’agissait d’explosions factices mais impressionnantes, au-dessus des tours du « Twin » pour les besoins du tournage d’une série américaine actuellement en cours dans plusieurs quartiers de la ville et qui a nécessité l’utilisation d’un hélicoptère pour certaines prises de vue aériennes. Si le calme est revenu depuis, le vent de panique et le climat de terreur qui se sont emparés de cette partie de la métropole ont traumatisé des habitants qui reprochent aux autorités de ne pas avoir prévenu la population des désagréments de ce tournage et des inquiétudes qu’il pouvait susciter, surtout que les explosions , mêmes factices, ont réellement semé la peur pendant plusieurs heures.

Commentaires