Scientifique tué: l’Iran accuse l’Occident

Scientifique tué: l’Iran accuse l’Occident

290
0
PARTAGER

« Ces vicieux voulaient montrer leur visage hideux, celui de la politique du bâton et de la carotte, avant les prochaines négociations nucléaires », a affirmé M. Salehi lors des obsèques de Majid Shariari, physicien nucléaire tué lundi à Téhéran par l’explosion d’une bombe dans sa voiture.

Il n’a nommé aucun pays mais les dirigeants iraniens ont accusé les services de renseignement israélien et américain, le Mossad et la CIA, d’avoir organisé l’attentat, ainsi que celui, simultané et similaire, qui a blessé un autre scientifique, Fereydoun Abbassi Davani, ayant d’importantes responsabilités dans le programme nucléaire iranien.

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni) et l’Allemagne doivent retrouver l’Iran le 6 décembre à Genève pour tenter de relancer le dialogue, bloqué depuis un an, sur le dossier nucléaire de Téhéran.

 

Commentaires