PARTAGER
L'agriculture représente entre 15 et 20% du PIB du Maroc.

Le Chef de gouvernement a annoncé ce mardi que l’aide de l’Etat aux paysans, dans le cadre du plan de lutte contre la sécheresse, débutera le 20 février avec la distribution de quelque 8 millions de quintaux correspondant à un financement étatique de 560 millions de dirhams.

S’exprimant devant la Chambre des représentants dans le cadre de la séance mensuelle, le Chef de gouvernement a espéré que la mise en œuvre de ce plan de secours ne  sera pas entravée tout au long de son processus par des problèmes de distribution de l’orge aux paysans nécessiteux.

Il a appelé ces derniers à se présenter dès le 20 février aux 72 postes de distribution répartis sur le territoire.

A rappeler que suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement va débloquer une enveloppe budgétaire de 5 milliards de dirhams pour contrecarrer les effets de l’insuffisance des pluies.

Interrogé par Le360, le Chef de gouvernement a indiqué que les 5 milliards de dirhams seront prélevés, d’une part à hauteur de 4 milliards de dirhams du Fonds de développement du monde rural et, d’autre part, un milliard du budget de l’Etat pour l’exercice 2016.

« Nous avons bouclé le financement de ce plan d’aide à l’agriculture marocaine », a-t-il assuré.

Devant la Chambre des représentants où il répondait à des questions dans le cadre de la séance mensuelle, le Chef de gouvernement s’est déclaré optimiste quant à la possibilité que l’année agricole serait sauvée.

Commentaires