Selon Meriem Bensalah, 17% des entreprises vont devoir licencier en 2014

Selon Meriem Bensalah, 17% des entreprises vont devoir licencier en 2014

393
0
PARTAGER

 

Délais de paiement, la fiscalité ou encore l’emploi. Des sujets sur lesquels, la CGEM ne passe par quatre chemins pour rappeler au gouvernement les priorités. En effet, la présidente de la CGEM cri au ras le bol, dans sa dernière sortie médiatique, la patronne des patrons propose d’accélérer la mise en œuvre des mesures d’ordre fiscal, censées relancer l’investissement, stimuler la création d’entreprises et donner un véritable coup de fouet à l’emploi. Dans un entretien publié sur les colonnes de l’Economiste, Bensalah s’est chargée d’expliquer combien la situation est dramatique pour les entreprises marocaines. Elle a ainsi déclaré que 67% des entreprises étaient dans l’incapacité de créer de nouveaux emplois pour le dernier quart de l’année en cours, et que 17% d’entres elles risquent de devoir licencier.

En matière d’emploi, la CGEM propose, pour toute nouvelle embauche, une exonération des charges patronales pendant trois ans, tout en assurant aux salariés nouvellement recrutés sous ce système une couverture sociale complète, a souligné Bensalah, précisant que le coût pour l’Etat serait de 4.500 DH par an, pour tout nouvel emploi créé, soit 450 millions de DH pour 100.000 emplois. Les chiffres sont à l’appui. Selon le baromètre de conjoncture que conduit la CGEM trimestriellement auprès de 600 chefs d’entreprises.

 

________________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires