PARTAGER
Le prédicateur islamiste du PJD Choukairi Dini a fait une sortie remarquée sur sa page « Facebook » en estimant que l’heure d’été entrée en application le week-end dernier était inadaptée pour les relations sexuelles au sein du couple musulman et qu’elle les changeait négativement en  réduisant les moments habituels choisis pour ces rapports intimes. Explications:
Le soir, par exemple, il faut attendre 22 heures après la prière pour se ménager un moment intime, mais le « fqih » estime le plus sérieusement du monde qu’il est bien tard car il faut dîner et regarder la télévision ou se coucher en se privant du reste.
Idem pour le matin, le prédicateur très inspiré estimant que l’après prière d' »Al Fajr » est habituellement le moment idéal pour se remettre au lit bien chaud et accomplir son devoir conjugal. Mais il estime de la même manière qu’il ne reste plus assez de temps avec le nouvel horaire, l’épouse se devant de préparer le petit-déjeuner et les enfants pour l’école, donc plus de place le matin, non plus, pour les mamours et les accouplements. Quant au reste de,la journée, Choukairi Dini, qui est sorti de l’anonymat, estime que le travail passe avant tout, qu’il est sacré et qu’il n’ y pas d’intervalles réservés à autre chose.
Le raisonnement tient debout tant il vrai que le nouvel horaire d’été présente d’autres désagréments autre que les privations de sexe durant les longs mois de son application.

Commentaires