Séminaire à Rome sur « l’autonomie comme solution pacifique des différends »

Séminaire à Rome sur « l’autonomie comme solution pacifique des différends »

162
0
PARTAGER

Organisée par le Centre italien des études pour la conciliation internationale (CISCI), ce séminaire d’une journée articule ses travaux autour de deux axes, en l’occurrence « Les profils des autonomies pour la sécurité régionale et internationale » et « Autonomie et régionalisation : l’exemple italien et le parcours du Maroc « .

Du côté marocain, le séminaire est marqué notamment par la participation de M. Hassan Abouyoub, ambassadeur du Maroc en Italie, Mme Assia Bensaleh Alaoui, ambassadeur itinérant du Royaume, co-présidente du Groupe des Sages sur le dialogue entre personnes et cultures auprès de la Commission européenne, et M. Nacer Benjelloun, ancien ambassadeur, professeur à l’Université Mohammed V.

Dans leurs interventions, M. Abouyoub et Mme Bensaleh Alaoui se sont félicité de l’opportunité qu’offre ce séminaire de s’informer de près de l’expérience de l’Italie en matière de régionalisation eu égard à l’engagement pris par le Maroc dans ce domaine.

Ils n’ont pas manqué, dans ce même cadre, de mettre l’accent sur les choix irréversibles faits par le Maroc, sous la conduite de SM le Roi, en matière de démocratie et de gestion décentralisée et sa détermination à aller de l’avant sur la voie de la consolidation des acquis et de la promotion des conditions de développement économique et social de l’ensemble de ses régions et de valorisation de leurs potentialités.

L’histoire séculaire du Maroc et le rôle fédérateur de la Monarchie marocaine, à laquelle l’ensemble du peuple marocain est indéfectiblement attaché, ont été également soulignés par les intervenants ainsi que les spécificités régionales du Royaume et les défis présents et futurs qu’il est appelé à relever pour répondre aux attentes de ses populations au progrès et à la prospérité dans un environnement souvent jalonné de périls et de crises.

La première session au programme du séminaire a été marquée aussi par les interventions de M. Francesco Costanzo, secrétaire général du CISCI, M. Enrico La Loggia, président de la commission parlementaire pour la mise en application du fédéralisme fiscal, M. Antonio Martino, parlementaire, commissaire à la défense à la chambre des députés, M. Piergiorgio Cherubini, ambassadeur d’Italie à Rabat et de Mme Emanuela Del Re, fondatrice et de EPOS (international mediating and negotiating operational agency), professeur à l’Université La Sapienza de Rome.

Dans l’après midi, plusieurs exposés sont prévus autour du deuxième axe. Au programme des interventions, figurent notamment celles de professeurs universitaires marocains et italiens ainsi que de M. Lucio Malan, membre de la Commission des Affaires constitutionnelles au Sénat et M. Pasquale De Lise, président du Conseil d’Etat .

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires