Signature à Rabat d’un accord de partenariat Maroc-France sur la recherche et...

Signature à Rabat d’un accord de partenariat Maroc-France sur la recherche et la valorisation industrielle

148
0
PARTAGER

Cet accord a été signé par M. Ahmed Reda Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies et président de la Fondation « Moroccan Foundation for Advanced Science, Innovation and Research » (MAScIR), et M. Hervé Bernard, Administrateur général adjoint du Commissariat à l’Energie atomique et aux Energies alternatives (CEA).

Ce partenariat, qui s’inscrit dans le cadre de la volonté de positionner le Maroc dans les rangs des pays producteurs de technologies, nous permettra de travailler sur des sujets que nous avons déjà définis, notamment le stockage de l’énergie, le dessalement de l’eau de mer et les énergies renouvelables, à déclaré à la MAP M. Chami, à l’issue de la cérémonie de signature de cet accord.

L’objectif principal consiste à développer des technologies pour des marchés d’avenir pouvant déboucher sur des projets industriels signifiants créateurs de valeurs et d’emplois.

Cet accord permettra l’éclosion d’une économie à forte valeur ajoutée et de renforcer l’image du Maroc au niveau international favorisant ainsi son attractivité pour les investissements étrangers.

Cet accord qualifié d' »Extrêmement important », permet de disposer d’une plateforme technologique sur le solaire au Maroc, a souligné M. Bernard, dans une déclaraon similaire, ajoutant que cette entente permet également de mettre à pratique les éléments à même de trouver des applications très concrètes au bénéfice du Maroc et de la France.

Sur la base de cet accord général MAScIR et le CEA ont identifié une première série de projets conjoints de R&D. Ces projets ont abouti à la signature d’accords spécifiques, à savoir, « Etude de vieillissement de composants de centrales solaires à concentration » et « Adaptation de la technologie et optimisation du procédé d’échange thermique et de la circulation du fluide caloporteur ».

Le CEA est un établissement public de recherche à caractère scientifique, technique et industriel qui possède une expérience de quarante années dans le financement et la valorisation de ses travaux.

MAScIR est une institution publique à but non lucratif qui a pour mission la promotion de la recherche scientifique et le développement du Maroc et se veut présente là où les enjeux de la société l’exigent. Les axes stratégiques de la recherche au sein de cette fondation sont l’énergie, l’eau, l’environnement, la santé et les technologies.

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires