Signature à Rabat d’un protocole d’accord entre l’IMA et la SFI

Signature à Rabat d’un protocole d’accord entre l’IMA et la SFI

356
0
PARTAGER

Signé par M. Anass H. Alami, Président de l’IMA, et Mme Joumana Cobein, chef de bureau de la SFI à Rabat, en présence du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires économiques et générales, M. Nizar Baraka, ce protocole vise à instaurer un partenariat entre ces deux institutions en matière de formation et de sensibilisation aux bonnes pratiques de gouvernance d’entreprise.

Cet accord a pour objectif notamment d’accompagner l’Institut dans la formation de formateurs locaux, de mettre en Âœuvre son plan d’action et d’évoluer l’IMA vers un véritable centre régional d’excellence susceptible d’accompagner les pays de l’Afrique occidentale et du Maghreb en matière de gouvernance d’entreprise, a indiqué M. Baraka.

Pour sa part, M. Alami a estimé que la signature de cette convention de partenariat répond à la forte volonté des deux organismes de travailler ensemble pour répondre à des objectifs communs.

Elle ambitionne de faire bénéficier l’IMA de l’offre de formation SFI et de le rendre un institut pilote en matière de bonne gouvernance, a-t-il souligné.

Le protocole illustre la volonté et la détermination partagées pour la promotion des meilleures pratiques de gouvernance d’entreprise, a-t-il dit, ajoutant qu’il augure de projets communs encore plus importants dans le chantier, désormais engagé, de l’amélioration de la gouvernance d’entreprise.

De son côté, Mme Cobein a affirmé que ce protocole d’accord permet de définir les axes de coopération et les priorités notamment pendant l’année en cours.

La SFI, a-t-elle ajouté, soutient le plan d’action de l’IMA et apporte son expertise en matière de formation et de développement des actions régionales en faveur des pays francophones.

Les améliorations apportées aux cadres juridique et réglementaire en matière de gouvernance d’entreprise n’auront de valeur que si elles sont effectivement mises en œuvre, a-t-elle dit, mettant l’accent sur le rôle fondamental que doit jouer l’IMA en formant « des administrateurs compétents et capables de mettre en Âœuvre une bonne gouvernance d’entreprise ».

Ce protocole a été signé en marge de la rencontre de la présentation du rapport de la BM sur l’Observation des Normes et Codes (ROSC) portant sur l’évaluation de la gouvernance d’entreprise qui a réuni d’éminents acteurs nationaux et internationaux, des secteurs public et privé, de la société civile et du monde universitaire.

Commentaires