Signature de treize accords bilatéraux entre le Maroc et le Sénégal et...

Signature de treize accords bilatéraux entre le Maroc et le Sénégal et mise en place d’un groupe d’impulsion économique

1244
0
PARTAGER

Le roi Mohammed VI et le président sénégalais Macky Sall ont présidé, jeudi au palais présidentiel à Dakar, la cérémonie de signature de treize accords bilatéraux dans différents domaines de coopération, à l’issue d’un entretien en tête-à-tête.

Ces accords s’inscrivent dans le sillage de plus d’une centaine d’autres conventions liant les deux pays dans différents domaines et visant à enrichir le cadre juridique, très dense, de la coopération maroco-sénégalaise et à consolider davantage les relations singulières entre les deux pays.

Ces accords et conventions reflètent profond du roi pour la consolidation d’une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, érigée par le souverain parmi les axes fondamentaux de la politique étrangère du royaume qui place l’élément humain au cœur du processus et des objectifs de développement..

Pas moins de six accords sur les treize signés visent à promouvoir des programmes de développement humain au regard de leur impact direct sur la population, et à imprimer une forte dynamique aux différents volets de la coopération bilatérale.

L’importance de la dimension humaine des conventions se traduit notamment à travers l’accord de siège entre la Fondation Mohammed VI pour le développement durable et le gouvernement sénégalais. L’initiative de la Fondation Mohammed VI pour le développement durable de s’installer à Dakar est une première au niveau mondial.

La mise en place d’un Groupe d’impulsion économique et la promotion du partenariat public-privé (PPP), confèrent, en outre, une importance particulière à la coopération institutionnelle entre les deux pays, en ce sens, que ces initiatives renforceront le cadre de pilotage économique bilatéral.

La coopération sectorielle, surtout dans les domaines de l’agriculture, du tourisme et de l’industrie, donnent, également une nouvelle impulsion à l’arsenal institutionnel et juridique régissant le partenariat fécond et modèle qui ne cesse de se renforcer entre le Maroc et le Sénégal.

Commentaires