Sit-in d’un groupe de jeunes sahraouis devant le siège du HCR à...

Sit-in d’un groupe de jeunes sahraouis devant le siège du HCR à Tindouf

177
0
PARTAGER

Ce groupe a exhorté dans un appel, dont copie est parvenue mercredi à la MAP, la communauté internationale à faire cas des dépassements et exactions dont sont victimes les populations des camps de Tindouf, dont l’esclavagisme, le népotisme, la corruption, la torture et la poursuite en justice des innocents et l’enrichissement des responsables du (polisario) au dépens des séquestrés.

Dans cet appel, le groupe a accusé l’Algérie de connivence avec le Polisario qui « ne tient compte que des ses intérêts et de ceux qu’il sert ».

Les jeunes sahraouis ont fait endosser la responsabilité de leur sécurité et celle des leurs à toutes les organisations gouvernementales et les ONG, soulignant que leur sit-in devant le siège du HCR à Rabouni, aux environs de Tindouf, se poursuivra jusqu’à la réalisation de leurs revendications légitimes.

Ils ont également appelé toutes les organisations humanitaires à intervenir auprès de l’Algérie et du polisario pour lever l’injustice et l’iniquité sur les populations des camps de Tindouf.

Par ailleurs, l’Organisation marocaine pour la citoyenneté et la défense de l’intégrité territoriale a exprimé sa solidarité entière avec l’artiste Annajam Allal Daf qui observe, lui aussi, un sit-in devant le siège du HCR, après que le « polisario » eut décidé de brûler son dernier album enregistré, fin août dernier en Mauritanie.

L’organisation a, dans un communiqué, souligné que la politique d’oppression et de terreur pratiquée par la bande du polisario à l’encontre des jeunes des camps ne fait que consolider leur résistance et leur combat pour la réalisation de leurs revendications, dont l’obtention de passeports en vue de pouvoir choisir le lieu de leur résidence conformément à la convention de Genève sur le statut des réfugiés, signée en 1954 et amendée en 1967.

Le communiqué ajoute que, contrairement aux coutumes et traités internationaux exigeant le respect des droits de l’Homme et des libertés individuelles et collectives, les séparatistes du polisario poursuivent leur traitement injuste à l’encontre des Marocains séquestrés contre leur gré à Tindouf et leurs violations des droits et libertés, au vu et au su de la communauté internationale.

Les séparatistes du polisario persévèrent dans leurs agissements dans le sillage des scandales récurrents ayant établi leur implication avérée dans le trafic des êtres humains, leur rapport avec les narcotrafiquants dans la région du Sahel et leur connivence avec les organisations terroristes armées, qui menacent la sécurité et la stabilité dans la région, et en particulier au Sahara marocain.

L’organisation a également exprimé sa solidarité inconditionnelle avec Mustapha Salma Ouled Sidi Mouloud, qui observe un sit-in devant le siège du HCR à Nouakchott, après son éloignement forcé et injuste de sa famille par les éléments du polisario pour avoir soutenu le projet marocain d’autonomie au Sahara.

Elle a, en outre, souligné son attachement à l’intégrité territoriale du royaume, appelant à faire prévaloir l’esprit et la raison, et à aller de l’avant vers une solution pacifique et durable de la question du Sahara dans le cadre de l’initiative d’autonomie qui garantit les droits de toute la population du Sahara marocain.

 

map ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires