PARTAGER
Alors que leur mouvement a été considéré lors de son annonce comme le plus important de la diplomatie marocaine puisqu’il a concerné 70 postes, ceux qui ont été nommés en février dernier à Layoune, n’ont toujours pas regagné leurs ambassades.
Leur calvaire prendra fin dans les prochains jours après une longue attente inhabituelle que la diplomatie marocaine impute à des questions administratives sans préciser lesquelles. Une raison qui n’a convaincu que peu de monde alors que seul l’aval des capitales concernées semble avoir pris du retard pour justifier ce manque de célérité.
Les nouveaux ambassadeurs nommés, sont à présent fixés sur leur sort puisque qu’ils devraient être reçus en audience par le roi incessamment sous peu, pour recevoir leurs lettres de créances et entamer leur mission avec des changements dans leurs attributions puisque le volet économique est appelé à prendre le dessus avec efficacité dans leurs activités. De plus, et suite aux crises vécues par la diplomatie marocaine ces derniers mois, surtout en Europe, il leur sera demandé d’être plus attentifs aux déplacements et déclarations des politiques de certains pays qui encouragent les thèses séparatistes.
A rappeler que certains changements ont été apportés à la liste initiale de ces ambassadeurs pour des erreurs de casting.

Commentaires