Souss-Massa-Draa: Adhésion des différents partenaires, de bon augure pour la rentrée scolaire

Souss-Massa-Draa: Adhésion des différents partenaires, de bon augure pour la rentrée scolaire

150
0
PARTAGER

-Par Omar ACHYTant en milieu urbain que dans les zones rurales reculées de cette vaste région, l’adhésion des différents partenaires de l’école augure, dit-il, d’une reprise idoine en droite ligne des objectifs de la réforme du système éducatif.

« La rentrée scolaire est bien maîtrisée cette année compte tenu des mécanismes d’encadrement et de préparation engagés à temps et de l’adhésion des différents partenaires », indique M. Berrad dans un entretien à la MAP.

La saison scolaire 2011-2012 qui marque la troisième année de l’entrée en vigueur du programme d’urgence devrait être, selon lui, une « année qualitative » dans le processus de réforme éducative.

+Effectifs en hausse+

D’après les chiffres de l’Académie, près de 746.000 élèves sont attendus à la mi-septembre sur les bancs d’école avec une hausse des effectifs à tous les cycles d’enseignement. Quelque 72.000 élèves se sont inscrits au primaire portant l’effectif de ce cycle à 473.000 dont la moitié sont des filles.

Le Directeur de l’Académie régional affirme que les conditions matérielles et éducatives qui précédent la rentrée scolaire ont été assurées, citant à ce propos la mobilisation du corps enseignant, la mise en place des infrastructures scolaires nécessaires, l’ouverture des internats et des cantines scolaires, et l’organisation de la distribution des fournitures scolaires.

Des commissions d’accompagnement et d’orientation sont en place aux niveaux régional et local pour faire face aux difficultés qui peuvent éventuellement se poser, assure-t-il.

Reste que l’un des enjeux majeurs à relever, selon ce responsable, est de garantir une bonne gestion du temps scolaire. En clair, s’attaquer à la déperdition et à l’abandon scolaire en milieu rural et assurer une gestion efficiente du temps d’apprentissage pour parer à l’impact de difficultés liées, comme l’an passé, aux grèves à répétition du personnel éducatif.

+Haro sur l’abandon scolaire+

Face à la déperdition scolaire, notamment en milieu rural, outre les campagnes de sensibilisation à l’importance de la scolarisation des enfants, l’engagement financier aussi bien du ministère de tutelle que des communes et du Conseil régional traduit, indique-t-on, une ferme volonté de faire face à ce fléau.

Au titre de 2011, l’Académie régionale d’éducation et de formation a réservé 6,9 MDH pour l’acquisition de bus scolaires de même que 1200 bicyclettes seront distribuées aux élèves issus de familles démunies des zones rurales des différentes préfectures et province de la région, en plus d’uniformes aux élèves du primaire.

Même engagement de la part du conseil de la région Souss-Massa-Draa qui a alloué 4 millions DH à l’acquisition de bus scolaires et des bicyclettes au profit des élèves des zones rurales.

Grace aux 37 internats que compte la région, les élèves bénéficiaires a augmenté de 25 pc passant à plus de 9000 contre près de 7300 l’an passé.

Les enseignants, maillon incontournable de l’opération éducative, ont déjà repris le travail à temps, donnant la pleine mesure de leur engagement à remplir comme il se doit leur noble mission.

D’aucuns espèrent que l’adhésion de tous les acteurs créera le climat sain tant indispensable pour insuffler un rythme nouveau à l’école publique pour un avenir meilleur à des générations assoiffées d’éducation et de savoir.

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires