Special Olympics Maroc organise à Salé des compétitions de futsal et de...

Special Olympics Maroc organise à Salé des compétitions de futsal et de basketball en collaboration avec l’UNICEF

245
0
PARTAGER

Organisée en collaboration avec l’UNICEF dans le cadre de la célébration de la journée nationale des personnes en situation du handicap, cette manifestation sportive, destinée aux athlètes de moins de 18 ans, se fixe pour objectifs la promotion du sport collectif et le renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre les joueurs non déficients mentaux et les athlètes de Special Olympics Maroc.

Les équipes en lice dans les deux compétitions (futsal et basket-ball) ont disputé une phase de qualification, dont les vainqueurs ont joué la finale.

Ainsi, le Centre Al Manar de Rabat a remporté le prix dans les épreuves de football en salle, suivi de l’association Défi de l’handicap de Guelmim, du Centre national Mohammed VI des handicapés de Sala Al-Jadida et de l’association Basma de Tanger.

Côté basketball, l’association Al Jisr d’El Jadida a occupé la première place du classement, suivie par l’association Hanane de Tétouan, le Centre Al Amal de Rabat et l’association de la Jeunesse Handicapée et ses Amis d’Oujda.

L’organisation de cette journée de sports unifiés constitue un prélude pour l’extension des activités de Special Olympics Maroc et l’intégration d’autres disciplines sportives dans son programme annuel, conformément à la convention de partenariat, signée le 22 décembre dernier avec l’UNICEF.

L’UNICEF accorde une attention particulière aux populations les plus vulnérables et marginalisés, déclare à la MAP, M. Aloys Kamuragiye, le Représentant de l’UNICEF au Maroc, soulignant que « c’est un exemple concret d’initiatives que l’UNICEF- Maroc doit soutenir, parce que ces jeunes enfants qui souffrent de déficiences mentales font objet de marginalisation et d’exclusion pour des raisons traditionnelles ».

« Ce partenariat que nous venons de lancer est là pour durer », a dit M. Kamuragiye, indiquant que cela s’inscrit dans le cadre d’un engagement institutionnel au niveau corporatif pour l’UNICEF.

Il a, dans ce sens, mis en exergue l’importance que le Maroc et la Société civile multiplient les efforts « pour faire en sorte que ces enfants jouissent des mêmes droits que les autres enfants ».

En vertu de cette convention, l’UNICEF apportera son appui technique et financier pour accompagner Special Olympics Maroc dans la réalisation de son programme d’action 2011-2015, rappelle-t-on.

Outre la promotion du sport des athlètes en situation de déficience mentale, les relations de partenariat entre les deux parties couvrent d’autres domaines d’intervention, à savoir, le renforcement des capacités des acteurs de Special Olympics Maroc, la vulgarisation de la culture des droits de l’enfant et des personnes à besoins spécifiques et enfin la promotion de la santé des athlètes.

Ce partenariat, paraphé par Mme Fatima Hassar, présidente déléguée de Special Olympics Maroc et M. Kamuragiye, constitue une déclinaison nationale du partenariat entre Special Olympics et l’UNICEF au niveau mondial et présente une contribution à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement avec équité et ciblant des groupes vulnérables d’enfants et jeunes.

Il est, également, de nature à permettre à Special Olympics Maroc d’élargir son champ d’action et de développer un programme annuel des manifestations sportives et des activités parallèles au profit de tous ses adhérents, conformément aux orientations de SAR la Princesse Lalla Amina, présidente de Special Olympics Maroc.

Commentaires