Stabilité de l’Indice de confiance des ménages en 2010 (HCP)

Stabilité de l’Indice de confiance des ménages en 2010 (HCP)

196
0
PARTAGER

L’ICM (non corrigé des variations saisonnières) a accusé, cependant au 4-ème trimestre 2010, une baisse de 4,8 points en comparaison avec la même période de 2009 et de 3,9 points par rapport au trimestre précédent, indique une note du HCP sur les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages relatifs au quatrième trimestre de 2010.

+Amélioration de l’opinion des ménages sur les perspectives d’évolution du chômage+

Cette note, qui établit l’évolution de l’ICM et de leur perception de l’évolution de l’environnement socio-économique global et de leur situation personnelle, relève également une amélioration de l’opinion des ménages sur les perspectives d’évolution du nombre de chômeurs au 4-ème trimestre 2010.

Le solde relatif à cet indicateur a enregistré une hausse de 5,2 points depuis un an et de 3,8 points par rapport au trimestre précédent, précise la même source.

+Perception moins optimiste de l’évolution du niveau de vie+

Au cours du 4-ème trimestre 2010, les ménages ont une perception moins optimiste de l’évolution du niveau de vie aussi bien en comparaison avec le même trimestre de 2009 qu’en comparaison avec le trimestre précédent, note le HCP.

Le solde relatif à l’évolution passée du niveau de vie était négatif de 37,2 points contre un solde négatif de 27,9 points au trimestre précédent, et celui relatif aux perspectives d’évolution du niveau de vie était négatif de 11,4 points contre un solde positif de 0,2 point.

+De la réserve à propos de l’opportunité d’achat de biens durables+

« Les ménages étaient moins nombreux à considérer le moment opportun pour faire des achats de biens durables », selon la note qui précise que le solde relatif à cet indicateur a baissé de 1,7 point par rapport au même trimestre de 2009 et de 8,3 points par rapport au trimestre précédent.

S’agissant de l’opinion des ménages sur l’évolution passée de leur situation financière, elle « s’est légèrement dégradée », le solde a enregistré une baisse de 1,8 point par rapport à une année auparavant et de 5,3 par rapport au trimestre passé.

Concernant leur situation financière actuelle et son évolution future, l’opinion des ménages s’est améliorée par rapport au trimestre précédent mais reste plus pessimiste par rapport à 2009.

L’enquête souligne, par ailleurs, que les ménages « ont le sentiment que les prix des produits alimentaires ont augmenté et qu’ils augmenteraient davantage dans le futur au cours des 12 prochains mois ».

Le solde relatif à l’évolution passée des prix a baissé de 1,2 point par rapport au trimestre précédent et de 7,6 points par rapport au même trimestre de 2009, précise la note, ajoutant que celui relatif à l’évolution future a baissé respectivement de 8 et 22,3 points.

Les ménages restent pessimistes quant à leur capacité à épargner dans les mois à venir. Le solde relatif à cet indicateur s’est établi à un niveau négatif de 66,6 points, en hausse d’un point par rapport au trimestre précédent mais en baisse de 8,1 points depuis un an.

+Opinion positive des ménages de la situation des droits de l’Homme et de l’environnement+

L’analyse de l’évolution, entre 2009 et 2010, de l’opinion des ménages concernant la situation des droits de l’Homme, la protection de l’environnement et la qualité de certains services publics, fait ressortir une opinion « plus positive » des ménages sur l’évolution de la situation des droits de l’Homme et de la protection de l’environnement.

Les soldes relatifs à ces indicateurs ont augmenté respectivement de 8,7 et de 12,3 points, selon le HCP qui relève, toutefois, une opinion plus négative quant à l’évolution de la qualité des soins de santé, le solde correspondant a baissé de 8 points, et une opinion quasi stable pour ce qui est de l’évolution de la qualité des services de l’éducation et des prestations administratives.

L’ICM est calculé sur la base de sept indicateurs, quatre relatifs à la situation générale et trois à la situation propre du ménage, rappelle-t-on.

Il s’agit de l’évolution passée du niveau de vie, la perspective d’évolution du niveau de vie et celle d’évolution du nombre de chômeurs. Il s’agit également de l’opportunité d’achat de biens durables, la situation financière actuelle des ménages, l’évolution passée de la situation financière des ménages et l’évolution future de la situation financière des ménages.

L’ICM est la moyenne arithmétique simple des soldes des 7 indicateurs, augmentée de 100, sa valeur varie ainsi de 0 à 200, explique le HCP.

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires