Standard & Poor’s : Le Maroc conserve son «BBB-»

Standard & Poor’s : Le Maroc conserve son «BBB-»

205
0
PARTAGER

Dans un communiqué rendu public mercredi à Paris, l’agence précise que la notation du Royaume «n’est pas immédiatement affectée par le résultat des élections législatives» anticipées du 25 novembre.

Après la nomination par S.M. le Roi Mohammed VI de Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), arrivé en tête du scrutin, comme chef du gouvernement, S&P estime que «la composition du nouveau cabinet n’est pas, en soi, un critère de notation».

Elle relève, en revanche, que son objectif est «de savoir si le nouveau gouvernement va soutenir la stabilité macroéconomique et l’assainissement budgétaire à travers la prise de mesures politiques à moyen terme et la poursuite des réformes structurelles».

L’agence note également que le Parlement issu de ces élections «aura à introduire des lois organiques pour mettre en œuvre les changements basés sur la nouvelle constitution».

En mars 2010, S&P avait rehaussé la note du Maroc du crédit souverain de la dette à long terme en devises de «BB+» à «BBB-» et de la dette en monnaie locale à long terme à «BBB», en juillet 2011, avec des perspectives stables.

Elle avait, également, relevé la note du Royaume à court terme en devises de «B» à «A-3» et la note à court terme en monnaie locale de «A-3» à «A-2», faisant accéder le Maroc à la catégorie «Investment grade».

Par MAP_________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires