SUBSTANCES DANGEREUSES DANS LES CHOCOLATS « KINDER » ?

SUBSTANCES DANGEREUSES DANS LES CHOCOLATS « KINDER » ?

648
0
PARTAGER

De fortes chances existent que les barres de chocolats « Kinder » que tous les enfants connaissent, au moins de nom, ne contiennent des substances cancérigènes. Cette révélation qui devrait aboutir sur la fin de la production des célèbres barrettes, émane d’une étude sérieuse du très redouté organisme allemand de protection des consommateurs « Foodwatch » qui a conclu récemment avec éclat et retentissement négatifs pour le produit, qu’il contient un taux élevé de « MOH », des hydrocarbures d’huiles minérales , considérés comme potentiellement cancérigènes.

Les tests se sont avérés également positifs  sur deux autres marques de chocolat, les barres de « Ferrero » et les « Fioretto Mini » de Lindt L’autorité européenne de la sécurité des aliments avait déjà pointé du doigt ces substances en indiquant leur dangerosité et leur effet cancérigène pour le corps humain. Depuis, les procédures communes et la complexité du dossier ont enlisé le débat qui se voit relancé aujourd’hui, sans qu’aucune décision de retrait des produits incriminés n’ait été prise pour l’instant. Il est vrai que les trois producteurs cités dans le rapport pèsent lourd dans l’industrie européenne et emploient des dizaines de milliers de personnes. L’impact négatif des révélations du rapport de l’ong allemande a déjà causé des pertes colossales à « Kinder ».

Commentaires