Suède : Carl Bildt très critiqué au moment où s’ouvre le procès...

Suède : Carl Bildt très critiqué au moment où s’ouvre le procès de deux journalistes à Addis Abeba en Ethiopie

155
0
PARTAGER

En Suède, les manifestations en faveur des deux journalistes se sont multipliées. Johan Persson et Martin Schibbye enquêtaient sur les activités d’Africa Oil, une entreprise proche de Lundin Petroleum, un groupe pétrolier suédois.

Ils ont été interpellés à la frontière entre la Somalie et l’Ethiopie le 1 er juillet dernier après des échanges de tirs entre l’armée éthiopienne et les rebelles du Front national de libération de l’Ogaden qui les accompagnaient. Ils sont inculpés pour activités terroristes et pour avoir pénétré illégalement en Ethiopie.

L’enquête portait sur des violations des droits de l’homme commises en Ogaden par l’armée éthiopienne pour protéger les compagnies pétrolières étrangères.

Le gouvernement suédois est accusé d’inaction dans cette affaire par les médias qui reprochent notamment à Carl Bildt le ministre des Affaires étrangères d’avoir déclaré que les deux journalistes étaient seuls responsables de leur sort car ils se trouvaient « dans une zone dans laquelle les voyages étaient déconseillés ».

Carl Bildt est également soupçonné de conflit d’intérêt car il a siégé au Conseil d’administration de la compagnie pétrolière suédoise. Carl Bildt, qui n’y est plus depuis qu’il est entré au gouvernement en 2006, dénonce une « campagne politique » contre lui.

Les deux journalistes, Johan Persson et Martin Schibbye, ont cependant le soutien de la FIJ, la Fédération internationale des journalistes. Ernest Segaga, responsable des droits de l’homme au sein de la FIJ rappelle les faits et prend leur défense.

 

rfi.fr________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires