PARTAGER

Alors que les autorités canadiennes avaient annoncé l’arrestation d’un ressortissant d’origine marocaine suspecté d’être l’un des auteurs de l’attentat qui a ciblé une mosquée au Quebec, elles viennent d’annoncer l’avoir relâché.

L’homme dont l’identité n’a pas été divulguée est désormais considéré comme témoin direct, indique l’agence Presse Canada citant des sources policières.

Cet attentat qui a visé le Centre culturel islamique de Québec, à Sainte-Foy, a fait six morts et huit blessés, dont certains sont dans un état grave.

Cité par la presse locale, un témoin sur place a confié que l’un des assaillants a réussi à recharger son arme au moins trois fois.

« C’est avec un sentiment de choc, de tristesse et de colère que j’ai appris qu’une fusillade tragique et mortelle avait eu lieu ce soir, au Centre culturel islamique de Québec, situé à Ste-Foy, en banlieue de la ville de Québec. Nous condamnons cet attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge », a déclaré le premier ministre canadien Justin Trudeau.

Commentaires