PARTAGER

Au moins 68 enfants figurent parmi les 126 personnes tuées dans l’attentat suicide contre des bus transportant des habitants évacués de localités prorégime assiégés en Syrie, selon un nouveau bilan donné dimanche par une ONG.

« Le bilan ne cesse de s’alourdir. Il y a des centaines de blessés », a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui avait précédemment donné un bilan de 112 morts.

Il a par ailleurs précisé que 109 des 126 tués sont des habitants de Foua et Kafraya, les deux localités prorégime évacuées, tandis que le reste sont des rebelles qui gardaient les bus et des travailleurs humanitaires.

Commentaires