Syrie: 72 morts dans des combats dimanche

Syrie: 72 morts dans des combats dimanche

514
0
PARTAGER

Au moins 72 personnes ont été tuées hier dans des combats autour de l’hôpital de Jisr al-Choughour, dans le nord-ouest de la Syrie, où sont retranchés 250 soldats et civils assiégés par des rebelles et des combattants d’Al-Qaïda, a indiqué ce matin une ONG.

Ces violents affrontements ont coûté la vie à 32 soldats du régime et à 40 rebelles et djihadistes, selon un décompte de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). La situation était « calme » ce matin, a indiqué le directeur de l’ONG, Rami Abdel Rahmane. Le siège du complexe hospitalier a commencé le 25 avril, date de la prise de cette ville de la province d’Idleb par les combattants anti-régime.

L’armée syrienne a lancé une contre-attaque mercredi et une unité s’est rapprochée hier à environ deux kilomètres de l’hôpital lorsque les rebelles et les djihadistes ont lancé l’assaut en menant un attentat à la voiture piégée attribué au Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Environ 250 personnes, dont au moins 150 soldats bien armés et des membres de leurs familles, sont retranchées dans l’hôpital. Le président syrien Bachar al-Assad, que les rebelles combattent depuis quatre ans dans un conflit qui a fait plus de 220.000 morts, a promis que les assiégés seraient bientôt secourus. La province d’Idleb est à la fois proche de la frontière avec la Turquie, pays favorable à la rébellion et hostile à Assad, et de la province de Lattaquié, fief du régime syrien.

Commentaires