Syrie: La Ligue arabe convoque une réunion urgente des ministres des Affaires...

Syrie: La Ligue arabe convoque une réunion urgente des ministres des Affaires Etrangères

297
0
PARTAGER

Dans des déclarations à la presse, Mohamed Zaydi, chef de l’administration du conseil de la Ligue arabe, a précisé que cette rencontre sera précédée par une réunion du comité en charge de la Syrie pour « discuter des derniers développements de ce dossier à la lumière de la médiation menée par l’Irak pour trouver une issue à cette crise ».

Le diplomate a ajouté que cette réunion ministérielle sera aussi l’occasion pour examiner les recommandations de la réunion du comité en charge de la Syrie, tenue samedi à Doha.

Le conseil tiendra lundi une réunion extraordinaire au niveau des délégués permanents pour discuter des résultats de la réunion de ce comité, composé du Qatar, de l’Algérie, du Soudan, du Sultanat d’Oman et de l’Egypte, ainsi que du secrétaire général de la Ligue arabe, a-t-il ajouté.

Les résultats de la visite du secrétaire général de la Ligue arabe à Bagdad, consacrée aux préparatifs du sommet arabe, prévu en mars en Irak et l’ouverture d’un bureau de l’organisation à Tripoli, seront également au centre de cette réunion extraordinaire, a fait savoir M. Zaydi.

Réuni samedi à Doha, le comité en charge de la Syrie avait décidé la tenue d’une réunion ministérielle du conseil de la Ligue arabe pour examiner la possibilité de la saisine du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Syrie, qui vit depuis dix mois au rythme de violences meurtrières.

Le comité a déploré le manque d’une volonté affichée du gouvernement syrien de signer le protocole relatif à l’envoi d’observateurs arabe à Damas.

Après avoir mis l’accent sur les « tergiversations de la Syrie » qui n’a pas honoré ses engagements, le comité a dénoncé vigoureusement tous les actes de violence et les violations commis à l’encontre des civils syriens.

Dans ce sens, le comité arabe a mis en garde contre les répercussions dangereuses de la situation dans ce pays sur la stabilité dans la région et sur l’unité de la Syrie.

Dans de récentes déclarations, le secrétaire général de la Ligue arabe avait souligné que la levée des sanctions arabes imposées à la Syrie est tributaire de la signature par Damas du protocole relatif à l’envoi d’observateurs dans ce pays.

« Il s’agit de sanctions provisoires qui seront suspendues après la signature par la Syrie du protocole relatif à l’envoi d’observateurs », a-t-il dit.

Lors d’une récente réunion à Doha, le comité ministériel avait adopté une liste nominative de 19 personnalités syriennes qui doivent être interdites de voyage dans les pays arabes et dont les avoirs seront gelés dans ces pays.

Cette liste comprend les principaux chefs des services de sécurité et des forces armées ainsi que le ministre de la Défense, Ali Mamlouk, et l’homme d’affaires Rami Makhlouf.

La réunion a également chargé une commission technique de dresser une liste d’hommes d’affaires syriens qui seraient impliqués dans le financement des opérations de répression, en vue de les sanctionner.

La réunion de Doha a également adopté une liste de produits exclus des sanctions et demandé aux Croissants-Rouges arabes d’élaborer un plan humanitaire d’urgence au profit du peuple syrien.

AFP____________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires