Syrie: l’armée bombarde un pont utilisé par les réfugiés fuyant au Liban

Syrie: l’armée bombarde un pont utilisé par les réfugiés fuyant au Liban

283
0
PARTAGER

« Les forces du régime ont bombardé mardi un pont près de Qousseir, dans la province de Homs, utilisé par les réfugiés syriens, notamment par les blessés, qui fuient au Liban », a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahmane, chef de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, précisant que ce pont est très proche de la frontière.

D’après lui, le pont se situe dans le village de Rablé, à la frontière avec le Liban, et enjambe le fleuve Oronte (405 km) qui prend sa source au Liban, traverse le nord-ouest de la Syrie puis la Turquie, avant de se jeter dans la Méditerranée.
« L’artillerie a bombardé le pont par lequel ont été exfiltrés Edith Bouvier et tous les blessés », a indiqué de son côté Hadi Abdallah, militant de la Conmission générale de la révolution syrienne basé à Homs.
« Il s’agit de la principale route par laquelle transitent les blessés », a-t-il ajouté.

Plus de 1.500 Syriens, en majorité des femmes et des enfants, se sont réfugiés dans le Liban voisin ces dernières 48 heures pour fuir les violences notamment dans la région de Homs, ont affirmé mardi une responsable de l’ONU et un militant syrien sur place.

Selon le HCR, 7.058 réfugiés syriens sont enregistrés au Liban depuis l’éclatement il y a un an de la révolte matée dans le sang par le régime en Syrie.

AFP_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires