Syrie: sept personnes tuées au début de l’Aïd el-Fitr

Syrie: sept personnes tuées au début de l’Aïd el-Fitr

205
0
PARTAGER

« Sept personnes ont été tuées au premier jour de l’Aïd el-Fitr en Syrie, dont quatre à Al-Harra, deux à Inkhil, dans la province de Deraa (sud), et un à Homs (centre) », a indiqué dans un communiqué le Comité de coordination qui anime la contestation en Syrie.

 

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme a fait état de « trois morts et neuf blessés lors de tirs des forces de sécurité pour disperser une énorme manifestation à Al-Harra après les prières de l’Aïd el-Fitr » qui marque la fin du mois de jeûne du ramadan.

Lundi, dernier jour du mois sacré du ramadan, 17 personnes ont été tuées et des douzaines blessées lors de raids conduits dans plusieurs villes du pays, selon un nouveau bilan de l’OSDH.

Mardi, le Comité a indiqué que les manifestants se sont rassemblés après la prière matinale tenue lors du premier jour de Aïd el-Fitr, avec des regroupements à Nawa et Daël des villes dans le gouvernorat de Deraa.

Une « énorme » manifestation s’est formée alors que les fidèles sortaient de la mosquée d’Al-Omari à Deraa pour se diriger vers le cimetière de la ville. En ce jour de l’Aïd el-Fitr la tradition veut que les familles musulmanes rendent visite à leurs morts au cimetière.

Dans le village de Daël « des enfants, portant des linceuls à la place des traditionnels vêtements de fête de l’Aïd, étaient en tête d’une manifestation de quelque 10.000 personnes se dirigeant vers la mosquée locale », ont indiqué le comité dans son communiqué.

Le Comité a également rapporté des déploiements massifs de forces de sécurité dans la ville Homs (centre) avec des coups de feu entendus aux alentours de la citadelle de la ville. Les télécommunications sont également coupées dans la ville selon le comité.

Les militants ont appelé sur la page Facebook « The Syrian Revolution 2011″ a des manifestations après les prières de l’Aïd el-Fitr.

Depuis mi-mars la Syrie est en proie à des mouvements de protestation qui ont tué, selon l’ONU, au moins 2.200 personnes en majorité des civils. Le mouvement a notamment commencé dans la ville de Deraa (sud).

AFP_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires