TAHAR BENGELLOUN : 5 RAISONS DE L’APPRÉCIER

TAHAR BENGELLOUN : 5 RAISONS DE L’APPRÉCIER

309
0
PARTAGER

Vivant en France depuis les années 70, pays dans lequel il continue de vivre sans en avoir jamais acquis la nationalité, il y est devenu une célébrité à part entière très sollicité pour des interventions et des contributions sur différents sujets, en particulier ceux relatifs à l’islam et à l’immigration. Très marqué à gauche, il toujours fait preuve de courage intellectuel et d’indépendance ce qui lui a valu d’être respecté par les milieux de droite. Écrivain prolifique avec près de 50 ouvrages au compteur entre romans, poésies et essais, cet infatigable de l’écriture continue d’alimenter en chroniques les pages de dizaines de journaux prestigieux dans le monde. Avec une prédilection pour « Le Monde « , le célèbre quotidien français.

- S’il n’avait pas été un grand écrivain, Tahar Bengelloun aurait certainement été un distingué psychologue puisqu’il est docteur dans ce domaine, ce qui lui permet de teinter ses différentes œuvres et de manière récurrente, avec des digressions d’ordre psychologique, lui qui a également été professeur de philosophie.

- Tahar Bengelloun est considéré comme l’écrivain le plus traduit dans le monde, soit dans 33 langues pour figurer en bonne place dans le classement des écrivains les plus lus avec ses trois best-sellers:  » la plus haute des solitudes » , « la nuit sacrée » et enfin  » le racisme expliqué à ma fille ».

-Lauréat du prestigieux Prix Goncourt de littérature en France en 1987 pour son ouvrage à succès « La Nuit Sacrée », il est le premier écrivain arabe à l’avoir obtenu et depuis, il siège au sein du jury exceptionnel de cette institution .

- Ces dernières années, il a mis sa notoriété à profit pour défendre la cause des immigrés marocains de même qu’il s’est fait l’avocat de son pays en plusieurs circonstances comme récemment en raison d’un différend entre le Maroc et la France.

-Tout récemment, l’écrivain à succès a fait une incursion dans le domaine de la peinture. Il s’y est essayé pour les vertus apaisantes qu’offrent les arts plastiques pour lesquels il trouve de nombreuses sources d’inspiration.Il promet de s’y investir à l’avenir mais pas pour la célébrité dont il ne cesse de se méfier selon ses dires.

Malika Naciri

Actu-maroc.com

Commentaires