PARTAGER

Pour ceux qui n’ont pas encore choisi leur future destination de vacances, il est prudent de ne pas opter pour la ville du Détroit qui connait un taux de remplissage spectaculaire cet été. Pas une chambre de libre dans les hôtels classés ni de place dans les appartements meuiblés de location, car tout est saturé depuis la mi-juillet. De plus, les prix flambent partout et à tous les étalages des commerces alors que les plages avoisinantes sont bondées tous les jours de la semaine et les principales avenues et les grands boulevards sont congestionnés de jour comme de nuit jusqu’à des heures tardives.

La situation ne connait pas d’amélioration depuis l’arrivée le 21 juillet dernier de la famille royale saoudienne qui y résidera pour un mois alors que d’autres chefs d’états ont également décidé de venir y changer d’air, contribuant au chassé-croisé de cortèges de voitures dans une ville à ses démons habituels de la désorganisation et de la pollution sous toutes ses formes.

Le développement urbanistique non maîtrisé a rendu la capitale du Détroit ingérable et il suffit qu’il y ait le moindre rush durant la saison estivale pour que tous ses travers apparaissent au grand jour. Il faudra donc à tous ceux qui tiennent à s-y rendre cet été, d’attendre encore au moins jusqu’à la mi-août, le temps que l’air y devienne plus respirable.

Commentaires