PARTAGER

Viendra, viendra pas ? La question est sur toutes les lèvres et de toutes les discussions chez les habitants de Tanger, habitués à voir le roi d’Arabie Saoudite et d’autres de ses pairs du Golfe débarquer de leur flotte aérienne imposante.

Cette présence durant l’été constitue un véritable attrait pour les tangérois avec la noria de cortèges sillonnant la ville et ses environs et composée de berlines noires. mais pour l’heure, la réponse à la question pourrait en décevoir plus d’un, car côté hôtels, l’arrivée du roi Salmane ne se fait pas ressentir sur les carnets de réservations.

A titre d’exemple, le séjour de la délégation saoudienne composée de 400 membres s’était prolongé pendant plus d’un mois et avait fait plus d’un heureux dans la ville avec ce bol d’oxygène devenu annuel depuis que le roi Salmane a fait construire un palais en bord de mer.. Hôteliers, restaurateurs, loueurs de voitures de luxe avec chauffeurs, magasins ,personnel saisonnier, l’activité économique tourne à plein régime, plus que de coutume, raison pour laquelle une grande partie de la population souhaite vivement cette arrivée providentielle des visiteurs saoudiens bien que subsiste un climat de froid diplomatique entre les deux pays, en raison notamment du vote des saoudiens en faveur des américains et au détriment du Maroc pour l’organisation de la coupe du monde 2026.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires