Taza : adoption du compte administratif de la région Taza-Al Hoceima-Taounate au...

Taza : adoption du compte administratif de la région Taza-Al Hoceima-Taounate au titre de 2010

194
0
PARTAGER

Au cours de cette session qui s’est déroulée en présence du wali de la région et gouverneur de la province d’Al Hoceima, M. Mohamed Al Hafi et des gouverneurs des provinces de Taza, Taounate et Guercif, le conseil a également approuvé la programmation de l’excédent net de 43 Millions de Dh pour des projets implantés dans les quatre provinces de la région.

Les membres du conseil ont, en outre, examiné l’état d’avancement des projets financés par le budget régional et relatifs notamment au renforcement des infrastructures de base, et approuvé la réaffectation de crédits et certaines conventions de partenariat.

Ils ont pris connaissance, à cette occasion, de l’avancement du plan régional d’aménagement du territoire dont les grandes lignes seront présentées lors de la tenue de la prochaine session ordinaire du conseil régional en mai prochain à Guercif.

Intervenant à cette occasion, le président du conseil a mis en évidence l’importance de la visite royale effectuée par SM le Roi Mohammed VI en 2010 à Taounate, et qui a donné lieu, a-t-il dit, au lancement et à l’inauguration de nombreux projets de développement.

Le wali de la région a, pour sa part, mis l’accent sur la nécessité d’approfondir la réflexion en matière de gouvernance régionale et d’élaboration minutieuse d’un plan régional d’aménagement global du territoire, en tenant compte des attentes des citoyens dans les différents domaines, notamment l’enseignement, la santé, la jeunesse et sports et l’équipement.

Il a appelé, en ce sens, à la tenue d’autres réunions de concertation au niveau des quatre provinces, en vue de permettre aux différents acteurs d’assimiler parfaitement les objectifs et visions prospectives du plan régional d’aménagement du territoire.

De son coté, le gouverneur de la province de Taza a incité les membres du conseil à réfléchir dans l’avenir à affecter les excédents budgétaires à la réalisation de projets de dimension régionale.

L’Etat contribue à hauteur de 240 Millions de Dh aux budgets des collectivités locales de la région, a-t-il rappelé, exhortant les conseils élus à déployer plus d’efforts pour veiller sur le recouvrement des impôts.

 

Commentaires