Taza: D’importants chantiers structurants réalisés ou programmés dans la province

Taza: D’importants chantiers structurants réalisés ou programmés dans la province

130
0
PARTAGER

-Par Kaddour Fattoumi-

Au niveau de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), la province a bénéficié d’un montant de 191 Millions de Dh dont 141 MDH fournis par le fonds de soutien de l’INDH, soit 74 PC pour la réalisation de 406 projets.

Quelque 291.674 personnes démunies sont bénéficiaires de ces projets relatifs à la lutte contre la pauvreté en milieu urbain et contre l’exclusion sociale en milieu urbain, à la lutte contre la précarité et la marginalisation, à l’assistance des associations locales et à la création des activités génératrices de revenus.

S’agissant des efforts relatifs au renforcement des infrastructures routières et du transport, la province s’enorgueillit de la mise en service en juillet dernier de l’axe autoroutier Fès-Oujda via Taza et dont les tronçons traversant la province de Taza ont nécessité un budget de l’ordre de 6,5 Milliards de Dh.

Le projet de la voie express reliant Taza à Al Hoceima via Aknoul et Kacetta (province de Driouech) sur une distance de 140 Km est en cours de réalisation pour un montant global de 2,5 Milliards de Dh. Ce projet routier qui contribuera au développement de la région sera fin prêt vers l’an 2015. Des budgets de l’ordre de 437 Millions de DH ont été alloués à la province pour la construction et l’aménagement de 420 Km dans le cadre du Deuxième programme national des routes rurales (PNRR2). Ces projets routiers permettront le désenclavement de 84 .000 âmes relevant de 25 communes rurales. En outre, le projet de réfection de l’aérodrome de Sidi Hammou Miftah a été réalisé en partenariat entre l’Agence pour la promotion et le développement des provinces du Nord (APDN) et l’Office national des aéroports (ONDA).

Au volet de l’équipement en électricité rurale, le programme national de l’électrification rurale (PAGER) a franchi d’importantes étapes dans la généralisation de l’électricité dans les différentes zones rurales de la province.

S’agissant de l’eau potable, 18 communes rurales ont été alimentées en cette matière vitale pour coût global de 267 Millions de Dh. Dans le même cadre, et en vue de protection de l’environnement, 3 stations d’épuration des eaux usées ont été programmées à Taza, Tahla et Oued Amlil pour un montant total de 385 Millions de Dh.

Un autre projet de traille est le parc éolien d’une capacité de production de 150 Mégawatts qui sera réalisé dans la province de Taza. Ce parc qui nécessite un budget de plus de 2,5 milliards de DH porte sur l’installation de 75 éoliennes et d’un centre de distribution sur les hauteurs de montagnes situées à une douzaine de Kilomètres au Nord-Ouest de la ville de Taza. Cet important projet énergétique, dont l’exploitation industrielle est prévue pour 2014, constitue la première centrale éolienne inscrite dans le cadre du Programme éolien intégré marocain qui vise la réalisation de plusieurs projets d’une puissance totale de 1.000 MW, dans l’objectif d’atteindre une capacité éolienne totale installée de 2.000 MW en 2020.

D’autre part, et dans le but de la mise à niveau urbaine de la ville de Taza, la province a enregistré la réalisation du programme de qualification urbaine de Taza (2007-2009) portant sur 16 projets pour un coût de 258, 8 Millions Dh visant l’aménagement des routes, la rénovation de l’éclairage public, la création des zones de verdure et places publiques et des équipements commerciaux, socioculturels et sportifs.

Un programme complémentaire de mise à niveau de la ville de Taza été établi pour la période 2010-2013 concernant 31 projets pour un montant global de 689 Millions de Dh.

Dans le même sens, il a été procédé à l’élaboration des programmes de mise à niveau urbaine des centres urbains d’Oued Amlil (11 projets pour un coût de 157 MDh), Tahla (15 projets pour un coût de 166 MDH) et Aknoul (7 projets pour un montant de 59 MDH).

Des efforts sont déployés pour le cofinancement de ces projets dans le cadre de partenariats avec plusieurs départements ministériels.

S’agissant de l’habitat social, la province enregistre un ensemble de projets destinés aux couches à revenu limité dont notamment le projet  » Al Wiam  » en cours de réalisation à Taza , le projet de réhabilitation de l’habitat précaire à Aknoul au profit de 174 ménages et des projets de lotissements dans les centres urbains d’Oued Amlil et Tahla.

Quant à l’enseignement, des crédits de l’ordre de 343, 52 Millions Dh ont été alloués pour la construction, la restauration et l’extension des établissements scolaires et internats de la province dans le cadre du programme d’urgence pour la réforme de l’éducation et de la formation pour la période 2009-2012.

Le secteur agricole a bénéficié, pour sa part, de nombreux projets dans le cadre du Plan Maroc Vert et du programme américain du Millénium Challenge Account (MCA) visant notamment le développement de la culture des arbres fruitiers, tels les oliviers et les amandiers. Au niveau de l’industrie, un projet de création d’une nouvelle zone industrielle à Taza est à l’étude, alors que le secteur de l’artisanat sera renforcé par la création d’un village pour les artisans doté de plusieurs ateliers et salles d’exposition.

Au chapitre du tourisme rural, un plan  » PAT  » (pays d’attraction touristique) similaire à ceux des provinces d’Al Hoceima et de Chaouène a été élaboré en vue d’exploiter à bon escient des potentialités naturelles dont regorge la province , riche en faune et flore, en cascades, et grottes spéléologiques.

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires