Taza : d’importants projets respectueux de l’environnement programmés dans la province

Taza : d’importants projets respectueux de l’environnement programmés dans la province

108
0
PARTAGER

Cette centrale, qui sera installée sur un parc éolien, avec un coût global de 2,5 milliards de DH sera implantée sur les hauteurs de montagnes situées à une douzaine de Kilomètres au Nord-Ouest de la ville de Taza et s’étendra sur des zones relevant des communes rurales de Bab Marzouka, Oulad Cherif et Meknassa Al Gharbia.

Ce projet énergétique, dont la réalisation sera entamée dans les prochains mois avec l’installation de 75 éoliennes respecte scrupuleusement les normes environnementales et ne constituera aucune perturbation pour la population ou leurs activités agricoles et pastorales, précisent ses instigateurs.

La réalisation en cours du programme d’assainissement liquide de la ville de Taza pour des investissements globaux de près de 270 millions de DH est un autre projet visant la protection et l’amélioration de l’environnement.

Cet ambitieux programme comprend la construction, la réhabilitation et l’extension du réseau d’assainissement et la construction d’une station d’épuration par lagunage.

Des projets d’assainissement liquide sont également programmés dans les centres urbains de Tahla pour un coût global de 80 millions de DH et d’Oued Amlil pour un montant total de 36 millions de DH, selon les autorités de la province.

Un autre grand projet concerne le transfert de la décharge publique des déchets ménagers solides de Taza vers un terrain d’environ 30 ha situé dans la commune rurale de Meknassa Ach-Charkia.

Cette future décharge publique permettra l’élimination d’environ 100 tonnes par jour de déchets ménagers produits par la ville qui compte 170.000 habitants environ. Ce transfert a été motivé par la large saturation du dépotoir sauvage, dit « décharge Julien », situé à la périphérie de la ville et dont la mise en service remonte au début de l’année 1940.

Selon une étude, 90 tonnes environ de déchets ménagers sont déversées, chaque jour, dans la décharge publique Julien, dont le site est inadapté en raison de sa proximité de la ville et de l’oued Larbâa.

D’autres projets environnementaux prévoient le développement du secteur forestier avec le reboisement et l’entretien de quelque 230.000 ha et la plantation dans le cadre du Plan Maroc Vert de 22.000 ha d’arbres fruitiers dont 17.700 ha d’oliviers.

Les aménagements en cours des jardins publics du « 20 Août » (18 millions de DH) et de « Jnan Sbil » de la ville de Taza avec la construction des fontaines lumineuses s’inscrivent dans le cadre des efforts de protection de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie de la population.

 

map______________

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires