PARTAGER
Quelques jours seulement après son lancement sur Nilesat, la télévision créée par le chroniqueur et patron de presse Rachid Niny, est déjà dénigrée par une large partie des marocains, non pas pour la médiocrité patente de sa programmation, mais en raison du comportement scandaleux de son animatrice, Bouchra Deau « Daw », qui se veut une lumière, non pas pour son nom, mais pour son style original, qui privilégie l’insulte et la provoc.
Après avoir sévi à la radio et dans la presse de Niny avec le même penchant pour le harcèlement de ses invités et interlocuteurs, l’animatrice au talent incertain, a cru bien faire en dupliquant le même procédé déjà utilisé qui lui a valu une éphémère reconnaissance ou notoriété saisonnière.
Pour ses deux premières interviews spectacle et comme dans un abattoir, Bouchra Deau a voulu tailler en pièces une personnalité aussi respectable que la grande militante associative Aicha Echenna qui a encaissé les pires coups portés à son action, un exercice inqualifiable qui a indigné les marocains sur les réseaux sociaux. La deuxième victime, cette fois-ci non consentante et aux aguets, de l’animatrice en « herbe », a été l’animateur psy de « Hit Radio », Doc Samad qui ne s’est pas gêné pour remettre sèchement Bouchra Deau à sa place. Aura-t-elle retenu la leçon?

Commentaires