TÉMOIGNAGES SUR LE DRAME DES MAROCAINS QUI ONT FUI LA LIBYE

TÉMOIGNAGES SUR LE DRAME DES MAROCAINS QUI ONT FUI LA LIBYE

364
0
PARTAGER

Haj Ahmed, la soixantaine, barbe blanche de plusieurs jours qui se roule parterre de détresse et dont les cris et les pleurs retentissent dans le hall de l’aéroport au milieu des touristes n’a pas de mots assez durs pour les diplomates marocains en poste en Libye et raconte: « Je me sens doublement étranger dans le pays dans lequel j’a vécu pendant plus de 30 ans et dans mon propre pays, honte sur lui, dont les fonctionnaires de l’ambassade à Tripoli et les consulats n’ont jamais cherché à nous contacter au plus fort des combats pour savoir si nous étions encore en vie ou pas. Ils sont indignes de travailler sous se drapeau. J’ai tout perdu, mes économies que je n’ai pu récupérer à la banque fermée, mes affaires et mes biens précieux, j’ai échappé de justesse à la mort, et me voilà obligé de retourner chez moi avec un baluchon. »

Aicha, une femme d’une forte corpulence aux traits marqués, la soixantaine également, parvient à retenir ses larmes en racontant son dangereux périple: « Nous avons établi le contact avec les membres de l’ambassade que par hasard à la frontière avec la Tunisie, après avoir été rackettés par les miliciens au cours de notre voyage forcé semé d’embûches et certains d’entre nous déshabillés pour être dépouillés de leur argent caché sur eux ainsi que de leurs bijoux. Mais le pire et le plus honteux nous attendait pour un deuxième racket, quand ils nous ont demandé de l’argent pour être acheminés vers l’aéroport de Tunis. Après avoir été bernés, nous avons du aller par nos propres moyens jusqu’à cette destination.

Des histoires de ce genre et ces témoignages d’une extrême gravité qui n’ont pas besoin d’enquêtes parlementaires pour attester de leur véracité, il y en a eu d’autres à l’arrivée de ce vol en provenance de Tunisie qui convergent tous vers le même constat: la vie des citoyens marocains dans des pays en guerre ne vaut rien pour les autorités de leur pays.

Jalil Nouri

Actu-maroc.com ________________________________________________________

Commentaires