Tempête de neige: les transports reprennent aux USA, des vols annulés au...

Tempête de neige: les transports reprennent aux USA, des vols annulés au Canada

298
0
PARTAGER

Les principaux aéroports de la zone métropolitaine de New York (JFK, La Guardia, Newark) avaient tous rouvert lundi à 19H30 locales (00H30 GMT mardi) après avoir fermé leurs portes aux voyageurs pendant près de 24 heures, a annoncé l’Autorité américaine de l’aviation civile (FAA).

Les aéroports de Philadelphie et Boston avaient rouvert dès lundi matin.
Au moins 2.000 vols ont été annulés à cause de la neige. Et même après la réouverture des aéroports, de longs retards étaient constatés, comme à l’aéroport de Philadelphie.
Au sol, les trains entre New York et Boston, eux aussi suspendus dimanche, circulaient à nouveau depuis lundi matin, bien que de manière réduite, selon la compagnie Amtrak.
Alors que la météorologie nationale a levé ses alertes aux Etats-Unis, la tempête poursuivait son chemin vers l’est du Canada touché lundi par la tempête, avec des vents allant jusqu’à 150 kmh qui ont désorganisé le trafic aérien et provoqué des pannes de courant.
La tempête faisait rage en soirée sur le Nouveau-Brunswick et l’est du Québec, où une vingtaine de centimètres de neige étaient tombés. Des cumuls de 50 cm étaient possibles par endroits jusqu’à mardi matin.

Des dizaines de vols ont été annulés dans les aéroports de la région, ce qui, s’ajoutant aux perturbations dans les aéroports des grandes villes de la côte Est américaine, a aussi provoqué des annulations en cascade à Toronto, Montréal et Ottawa.
En soirée, environ 20.000 foyers, contre 40.000 plus tôt dans la journée, étaient plongés dans le noir et le froid au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Ecosse et à l’Ile-du-Prince-Edouard, en raison de pannes causées par des chutes de branches d’arbres sur les fils.
A New York, où les rues étaient plongées sous une épaisse couche de neige, les services municipaux étaient critiqués lundi par les médias locaux pour leur lenteur à rétablir la situation, malgré les appels à la prudence du maire Michael Bloomberg. La ligne de trains de banlieue entre Manhattan et Long Island était paralysée, de même que des portions du réseau de bus et de métro. « J’observe le bus depuis 10 minutes et il n’a pas bougé », a expliqué à l’AFP Tallia Sherman, une habitante de Manhattan âgée de 22 ans.

Plus au sud, Washington et ses environs ont été épargnés par le blizzard.
Les gouverneurs des Etats du Delaware, du Maryland, du Massachusetts, de Caroline du Nord, du Rhode Island et de Virginie ont dû faire appel aux réservistes de la Garde nationale pour aider les autorités civiles à permettre le retour à la normale.

Près de 60.000 habitants du Massachusetts ont été privés d’électricité dimanche.

La neige a également touché, fait inhabituel, les Etats du sud-est du pays, dont la Caroline du Sud. Atlanta, en Géorgie, a connu son premier Noël blanc depuis 128 ans.

AFP

Commentaires