Maison A la une TENSION ENTRE LA HOLLANDE ET LE MAROC SUR UN BARON DE LA...

TENSION ENTRE LA HOLLANDE ET LE MAROC SUR UN BARON DE LA DROGUE.

1191
0
PARTAGER

Il s’appelle Said Chaou, un ressortissant marocain se disant exilé politique aux Pays-Bas alors qu’il figure sur la liste des grands trafiquants de drogue à l’échelon international et fait l’objet d’un mandat international émis par les autorités marocaines.

L’homme a déjà fait pourtant partie du PAM dont il a porté les couleurs au parlement avant de s’enfuir aux Pays-bas pour se reconvertir dans le séparatisme rifains pour se refaire une virginité dans son pays d’accueil.

Depuis plusieurs mois et en raison des contradictions de la justice néerlandaise, il se trouve au centre d’une tension avec son homologue marocaine, la première refusant de l’extrader après avoir accepté de le faire, sous le prétexte des torture qu’il pourrait subir à son retour au Maroc.

L’homme a su compter sur ses réseaux mafieux pour ternir l’image du Maroc et les méthodes de ses services de police. Accusé un temps d’avoir été à l’origine du mouvement social contestataire dans la région du Rif connu sous le nom de Hirak, Said Chaou qui semble connaître beaucoup de secrets sur les organisateurs bien placés du trafic international de haschich marocain,menace de parler, d’autant plus qu’il est membre de la famille d’Ylias El Omary, le patron du PAM, la formation politique dont il a été membre et député.et dont ce dernier est à l’origine de son entrée en politique.

Aux pays-Bas, il bénéficie d’une garde rapprochée puisqu’il se dit menacé d’enlèvement par les policiers marocains. Autant fire que cette affaire n’est pas susceptible de connaître un dénouement rapide et tant pis si les relations entre les deux pays en souffrira.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires