Tenue à Madrid d’une réunion de la Commission mixte maroco-espagnole chargée de...

Tenue à Madrid d’une réunion de la Commission mixte maroco-espagnole chargée de l’Opération Transit 2011

129
0
PARTAGER

Cette réunion a été coprésidée par Khalid Zerouali, wali, directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère de l’Intérieur, et Justo Zambrana Pineda, sous-secrétaire d’Etat espagnol à l’Intérieur.

Les discussions ont porté sur les dispositifs opérationnels mis en place de part et d’autre pour le bon déroulement de cette opération, en rapport avec quatre axes essentiels : la fluidité, la sécurité et la sûreté, les mesures d’assistance et de proximité, ainsi que les actions de communication.

S’exprimant lors d’un point de presse conjoint au terme de cette réunion, M. Zerouali a mis l’accent sur le rôle de la Fondation Mohammed V pour la solidarité qui a mis en place un dispositif d’assistance sociale d’envergure aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.

La Fondation Mohammed V pour la solidarité, qui « fournit une panoplie de services à nos compatriotes concernées par l’Opération Transit, investira cette année davantage de moyens pour garantir les meilleures prestations aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) », a-t-il dit.

Il a, en outre, insisté sur les actions prévues visant à réussir l’adéquation entre la fluidité du trafic, le confort des passagers et les contrôles frontaliers, dont un plan de flotte cohérent intégrant 38 navires et 12 opérateurs maritimes et offrant une capacité journalière de 75.000 passagers et 20.500 véhicules.

M. Zerouali a évoqué aussi la mobilisation d’une enveloppe de 15,1 millions de dirhams pour la mise à niveau des infrastructures portuaires à Tanger, Nador et Al Hoceima.

Il a mis en exergue l’encadrement médical et sanitaire le long des axes routiers, ainsi que la stratégie de communication multimédia qui sera mise en oeuvre au profit des ressortissants marocains résidant à l’étranger, notamment pour la vulgarisation des informations pratiques.

M. Zerouali s’est félicité à cette occasion de la qualité du travail accompli et de la collaboration « sincère et ouverte » avec le gouvernement espagnol pour la réussite de cette opération « unique et inédite qui permet de gérer des flux qui peuvent atteindre trois millions de personnes dans les deux sens ».

Il a relevé que les performances atteintes dans ce cadre sont « optimales », citant à titre d’exemple les temps d’attente au niveau des ports, passés de 36 heures il y’a dix ans, à une heure en 2010.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires