Tenue à Rabat de la première rencontre nationale sur la santé en...

Tenue à Rabat de la première rencontre nationale sur la santé en milieu rural

130
0
PARTAGER

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, la ministre de la Santé, Yasmina Baddou a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par son département à travers l’élaboration de sa stratégie 2008-2012 dont l’objectif principal est l’amélioration de l’accès aux soins et la promotion de l’équité, outre assurer des soins de santé de qualité pour les citoyens à tous les niveaux notamment en milieu rural.

Elle a également réitéré l’engagement du Maroc à respecter les principes essentiels sous-jacents aux soins de santé primaires validés par l’organisation mondiale de la santé (OMS) depuis plus de trois décennies.

La ministre a rappelé que le plan de santé rural vise à élargir et améliorer la couverture médicale au niveau des infrastructures de base selon des normes accréditées au niveau national, à renforcer et à améliorer la couverture médicale ambulatoire dans les zones éloignées et à consolider les programmes de partenariat avec les collectivités locales.

Mme Baddou a en outre souligné que le Maroc a procédé à la mise en place d’un large réseau des soins primaires, couvrant tout le territoire national afin de mettre en oeuvre les services sanitaires primaires, relevant que la conception et l’exécution de programmes sanitaires condensés ont joué un rôle fondamental dans l’éradication de plusieurs maladies transmissibles.

La ministre a par ailleurs indiqué que la couverture sanitaire de base est devenue de plus en plus large par l’extension des infrastructures sanitaires pour atteindre 2.630 institutions dont 74 pc en milieu rural.

Ces infrastructures de base sont dotées d’unités d’accouchement qui sont au nombre de 518 dont 373 en zone rurale, a-t-elle dit, rappelant également la mise en place de services d’aide obstétricale d’urgence, le renforcement de la disponibilité des médicaments et de la formation continue, outre l’affectation en milieu rural de 46 pc des médecins recrutés.

Pour sa part, le directeur de la population au ministère de la Santé, Khalid Lahlou, a fait un exposé sur le thème « santé en milieu rural: bilan et perspectives » dont lequel il a évoqué les principaux résultats du plan national de santé rural, les contraintes rencontrées et les moyens à même d’accélérer sa mise en oeuvre.

Evoquant les résultats du plan, M. Lahlou a indiqué que la période 2008-2010 a connu une amélioration des infrastructures et équipements, ainsi que des prestations fournies et en matière d’offre des médicaments et de mise à niveau des ressources humaines.

En dépit des acquis réalisés en matière de santé notamment en milieu rural, M. Lahlou a estimé nécessaire de développer les partenariats relatifs aux programmes et activités sanitaires et de créer les conditions pour un meilleur exercice des professions liées à ce secteur en milieu rural.

De son côté, Nadira Guermaï, gouverneur, coordinateur de l’INDH, a mis l’accent sur la contribution de l’initiative à la promotion du secteur de la santé dans le monde rural, citant à cet égard la construction, l’aménagement et l’équipement de centres de santé, outre l’organisation de caravanes de santé.

L’INDH a également contribué efficacement à l’amélioration de la santé et des conditions de vie des populations cibles, en particulier la santé maternelle et infantile, a poursuivi Mme Guermaï, soulignant la nécessité de renforcer l’opération d’encadrement des ressources humaines et de fournir des soins conformément à la croissance démographique.

Le président de l’Observatoire national du développement humain (ONDH), Rachid Benmokhtar a, quant à lui, évoqué les déterminants de la santé en milieu rural sur les plans social, économique et environnemental, soulignant l’importance de sensibiliser les générations montantes sur la nécessité d’adopter des comportements sanitaires à même d’éviter plusieurs maladies.

Cette rencontre, à laquelle ont pris part les représentants de plusieurs départements ministériels, d’organisations internationales et de la coopération bilatérale, des élus et des acteurs de la société civile, a été l’occasion de discuter des actions phares menées conjointement avec le ministère de la Santé et ses différents collaborateurs notamment dans le cadre de l’INDH.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires