Tenue à Rabat du 1er conseil d’administration de l’Agence nationale pour le...

Tenue à Rabat du 1er conseil d’administration de l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture

225
0
PARTAGER

Dans une allocution à l’ouverture des travaux de ce conseil, le ministre, président du conseil d’administration de l’ANDA, a commencé par rappeler le contexte de création de l’Agence, prévue dans le cadre du Plan Halieutis qui a été présenté devant SM le Roi en septembre 2009.

Cette nouvelle structure, créée au début de cette année, aura pour mission de développer la production aquacole et de positionner le Maroc sur ce segment au niveau international, a souligné le ministre.

Il s’agit, selon lui, d’une activité qui permettra de générer des ressources supplémentaires au secteur halieutique et aura des retombées socio-économiques indéniables sur les régions à potentiel aquacole.

Intervenant à cette occasion, Mme Majida Maârouf, directrice de l’ANDA, s’est félicitée d’abord de la confiance royale placée en elle, tout en affirmant que la création de l’ANDA, dotée d’un budget prévisionnel de 40 millions de dirhams, marque un tournant majeur dans la stratégie de développement du secteur de l’aquaculture.

Elle a passé, par la suite, à la présentation des missions de l’Agence et son rôle dans le développement de l’aquaculture au Maroc. Il s’agit, de prime abord, de l’élaboration d’un cadre réglementaire régissant le secteur, et de la promotion de l’aquaculture auprès des investisseurs nationaux et étrangers.

L’Agence aura également pour mission d’accompagner et d’orienter les opérateurs à travers son rôle de guichet unique, de mettre en oeuvre des mesures d’appui aux investissements, et d’élaborer des manuels de procédure, a indiqué Mme Maârouf.

De plus, l’Agence sera chargée de mettre en place un système d’information performant, dans le cadre de sa mission de veille stratégique, et de mettre à la disposition des professionnels une base de donnée complète sur le secteur aquacole.

En ce qui concerne les objectifs chiffrés, Mme Maârouf a précisé que l’ambition à l’horizon 2020 est de réaliser 11 pc de la production halieutique nationale, soit 200.000 tonnes, de générer un chiffre d’affaires de 25 milliards de dirhams, et de créer 400.000 postes d’emploi supplémentaires.

La directrice a, ensuite, dévoilé le plan d’action 2011-2012 de l’Agence. Celui-ci prévoit, notamment, des actions pour l’aménagement et la planification littorale à des fins aquacoles, l’initiation de projets pilotes sous forme de fermes de démonstration pour l’aquaculture commerciale de nouvelles espèces, et l’élaboration, au profit des investisseurs, de projets d’investissements dans les domaines de la pisciculture, la conchyliculture et l’algoculture.

 

map__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires