Texte intégral du discours prononcé par SM le Roi devant le sommet...

Texte intégral du discours prononcé par SM le Roi devant le sommet sur les OMD

303
0
PARTAGER

Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons.

Monsieur le Président,.

Majestés, Excellences, Altesses,.

Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames, Messieurs,.

Je suis heureux de participer à cette réunion de haut niveau de l’Assemblée Générale des Nations Unies sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Mais Je tiens, tout d’abord, à rendre hommage à Monsieur le Secrétaire Général Ban Ki Moon qui veille à ce que les questions de développement figurent en tête des priorités onusiennes.

En nous réunissant aujourd’hui, dix années après l’adoption de la Déclaration du Millénaire exprimant un consensus collectif pour assurer un développement humain durable et harmonieux à l’échelle planétaire, la conscience humaine interpelle notre rencontre : Qu’en est – il de la réalisation des objectifs fixés par cette Déclaration historique ?.

Le sens du devoir et l’exigence de franchise nous amènent à faire de cette rencontre l’occasion propice pour procéder à une évaluation objective des progrès réalisés et identifier les obstacles à surmonter en vue de définir les stratégies nécessaires pour accélérer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement à l’horizon 2015.

Il s’agit d’un défi majeur à relever et d’une responsabilité partagée à assumer, aussi bien par nos partenaires des pays avancés, qui devraient honorer

leurs engagements concernant le financement du développement, que par les pays en développement, qui sont appelés à placer les OMD au centre de leurs politiques nationales.

C’est cette voie judicieuse que le Maroc a choisi d’emprunter, en lançant dès 2005, l’Initiative Nationale pour le Développement Humain.

Nous avons adopté, pour son élaboration, une démarche concertée et inclusive, fondée sur la participation démocratique et la gouvernance de proximité. Elle s’appuie sur l’appropriation par les acteurs concernés des projets retenus par l’Initiative pour faire face aux déficits sociaux à travers

des activités génératrices de revenus et créatrices d’emplois.

Grâce à cette Initiative audacieuse, avec les réformes profondes, les plans sectoriels et les chantiers structurants qui l’accompagnent, le Maroc a réalisé

des avancées significatives dans la concrétisation des OMD, surtout pour ce qui

concerne la lutte contre la pauvreté, la précarité et la marginalisation, ainsi

que l’amélioration des conditions de vie en milieux urbain et rural, notamment à travers la généralisation de l’accès à l’électricité et à l’eau potable.

Parallèlement à ces réalisations, notre pays a mis en place les régimes d’assurance-maladie obligatoire (AMO) et d’assurance médicale pour les personnes démunies.

Avec une volonté politique affirmée, le Royaume a réalisé des progrès remarquables en matière de parité et d’équité entre les genres et dans les domaines de la famille, de la santé, de l’enseignement et de l’emploi, ainsi que pour ce qui concerne le renforcement de la représentation politique de la femme et de sa participation effective et agissante à la vie publique.

La généralisation de l’enseignement primaire nous a permis d’assurer la scolarisation de 93 pc des enfants de 6 à 11 ans. Par ailleurs, nous avons mis en place, à partir de 2008, un plan d’urgence visant à accélérer la mise en oeuvre de la réforme du système d’éducation et de formation.

Eu égard à l’intérêt que nous portons à la dimension écologique du processus de développement, nous avons réalisé des avancées appréciables en matière de préservation de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques.

Attachés à la promotion d’un développement humain durable, notamment à travers l’utilisation optimale des nouvelles technologies propres, nous avons lancé un plan-pilote d’énergie solaire et un projet intégré d’énergie éolienne, grâce auxquels le Maroc pourra, à l’horizon 2020, satisfaire 42 pc de ses besoins énergétiques, à partir des sources d’énergie renouvelables et propres.

Monsieur le Président,.

L’engagement commun, pris lors du Sommet du Millénaire, a changé le sort de millions de personnes qui jouissent désormais de leur droit à l’éducation, à la santé, à l’emploi et à une vie digne.

Cependant, la conscience humaine peut-elle s’accommoder de voir qu’un milliard de personnes continuent d’endurer les affres de la faim et que, chaque année, des millions d’enfants périssent de malnutrition ou à cause de maladies et d’épidémies dont le traitement est disponible et, de surcroît, peu coûteux?.

La réponse est assurément non. Nous refusons cette réalité triste et amère, tant elle heurte les desseins sublimes des religions révélées. Elle s’inscrit également en rupture avec l’essence même des systèmes démocratiques, avec l’esprit des traités internationaux et avec les nobles idéaux de fraternité, de solidarité et d’équité. Une réalité qui, hélas, est instrumentalisée pour attiser rancoeurs et extrémismes.

Marquant son adhésion à la promotion d’un partenariat mondial pour un développement solidaire, le Maroc a inscrit le développement humain et la réalisation des Objectifs du Millénaire au coeur d’une politique de coopération Sud-Sud, aussi concrète que novatrice, surtout en direction des pays africains frères.

Partant, un engagement politique ferme de la part de tous les Etats, ainsi qu’un partenariat mondial consistant, assorti d’un calendrier précis de mise en œuvre, constituent le meilleur gage pour atteindre les Objectifs du Millénaire.

Il importe aussi d’amorcer, dès à présent, un effort de réflexion prospective et d’anticipation par rapport à la période post 2015, le but étant d’assurer la pérennité de nos actions actuelles et de mieux nous préparer à relever les nouveaux défis à venir.

Nous devons, donc, oeuvrer ensemble pour la consolidation d’un modèle harmonieux et solidaire de développement humain et durable, et ce, dans le cadre d’une gouvernance mondiale aussi équitable qu’efficiente. Il nous appartient aussi d’assurer, au profit des générations montantes, les conditions d’une vie digne et de construire un avenir commun où règnent sécurité et stabilité, progrès et prospérité.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh »

 

Commentaires