Thaïlande: les inondations vont durer 4 à 6 semaines, annonce le Premier...

Thaïlande: les inondations vont durer 4 à 6 semaines, annonce le Premier ministre

162
0
PARTAGER

Le cabinet de Yingluck Shinawatra, qui subit son premier vrai test depuis sa prise de pouvoir en août, a longtemps tenté d’empêcher la capitale de 12 millions d’habitants d’être gagnée par les eaux après une mousson surabondante qui a déjà tué plus de 750 personnes en Asie du Sud-Est, dont 356 en Thaïlande.

Mais cette bataille-là semblait perdue et la seule question est désormais de savoir si les centres historique, financier et commercial seraient durement touchés ou non au cours d’un combat au long cours.
« Les centres d’évacuation vont être améliorés, en terme de formation du personnel, pendant que nous attendrons la décrue lors des quatre à six semaines que durera cette situation », a-t-elle déclaré.

La porte-parole du gouvernement Titima Chaisang a précisé que Yingluck évoquait l’ensemble des inondations dans le pays, et non la seule capitale.
« Les eaux ont atteint Bangkok, le coeur de l’économie et de l’administration et nous devons sécuriser tous les lieux importants tels que les palais, les bâtiments du gouvernements, les routes et services publics majeurs », a ajouté Yingluck.
« Les résidents doivent déplacer leurs biens, voitures et autres valeurs à au moins un mètre de hauteur ».
Comme anticipés, les premiers quartiers inondés vendredi ont été ceux situés au nord de la ville, à une quinzaine de kilomètres du centre.

« L’eau continue à monter. Ca ne décroît pas du tout. Ca continue à s’étendre », avait indiqué en fin de journée Phumpat Damrongkiatisak, responsable administratif du district de Don Mueang, évoquant des kilomètres carrés inondés mais sans jamais atteindre le mètre d’eau.

Les autorités affirmaient samedi matin que le canal Prapa, qui avait débordé, était de nouveau sous contrôle et que l’eau allait pouvoir baisser de nouveau.

Un total de 28 provinces sont inondées, 9 millions de personnes sont concernées et déjà 113.000 personnes ont été admises dans des centres de secours après avoir dû évacuer des habitations complètement submergées, dans des zones parfois privées de ravitaillement et d’électricité.

Yingluck a invoqué une loi sur les désastres naturels qui lui permet de prendre la main sur toutes les décisions importantes dans le pays, notamment après des difficultés avec le gouverneur de Bangkok, Sukhumbhand Paribatra, membre du Parti démocrate (opposition).

Les Démocrates ont réclamé l’état d’urgence pour donner plus de pouvoir aux militaires et permettre notamment les évacuations de force, mais l’option a été repoussée par le pouvoir.

AFP_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires