DROGUÉ, UN JEUNE DE RABAT TUE SA MÈRE ET REJOINT SON FRÈRE,...

DROGUÉ, UN JEUNE DE RABAT TUE SA MÈRE ET REJOINT SON FRÈRE, MEURTRIER AUSSI, EN PRISON

2198
0
PARTAGER

Les meurtres et autres agressions sauvages ne se comptent plus en
raison de la banalisation de la consommation de psychotropes. Une mère
de famille a ainsi été assassinée par son propre fils, un drogué
notoire, qui lui a cogné la tête contre un mur jusqu’à ce que mort
s’ensuive, parce qu’elle a refusé de lui donner de l’argent pour
s’acheter sa dose.

Au moment de son arrestation, le meurtrier ne réalisait pas son geste
et a affirmé aux policiers venu l’arrêter au café du coin qu’il
l’avait seulement bousculé alors qu’il l’avait laissée gisant dans une
mare de sang. Il méditera son sort en prison où il retrouvera son
frère car une vraie malédiction due à la drogue semble suivre cette
famille. Il y a quelques années, en effet, ce frère avait terrifié la
capitale après avoir sauvagement assassiné dans un accès de folie, en
plein jour et en différents endroits de la capitale pas moins de
cinq personnes, de simples passants, dont un étudiant près de son
école, suite à une forte consommation de psychotropes. Une
condamnation à 30 ans de prison a été prononcé à son encontre tout
comme le lourd verdict qui attend son frère dont le crime atroce
repose avec acuité le problème de ces comprimés vendus à la sauvette
et qui font longer les jeunes dans la criminalité. Des comprimés
dangereux pour toute la société, dont nous inonde l’Algérie pour créer
le chaos et l’insécurité dans nos villes.

Commentaires