TIRS GROUPÉS DE RESPONSABLES DU PJD CONTRE LE FESTIVAL MAWAZINE

TIRS GROUPÉS DE RESPONSABLES DU PJD CONTRE LE FESTIVAL MAWAZINE

754
0
PARTAGER

A quelques jours de l’ouverture du festival Mawazine à Rabat, de
grands responsables du parti islamiste du PJD qui dirige le
gouvernement, ont sorti l’artillerie lourde pour attaquer cet
événement musical sur lequel veille le secrétaire particulier du roi.

Une sortie qui rappelle celles orchestrées lors d’éditions précédentes
mais qui avaient fini par s’estomper après avoir poussé le bouchon
très loin pour demander purement et simplement l’annulation de cette
manifestation sous prétexte qu’elle est en partie financée par les
deniers publics. Or ce n’est plus le cas aujourd’hui, mais les
islamistes estiment que c’est le manque de respect à la morale et aux
sentiments des marocains qui est surtout en cause aujourd’hui plus
qu’hier.

Ainsi, le ministre de l’équipement et du transport, Aziz Rebbah s’est
plaint des artistes presque nues qui s’exhibent sur les scènes de ce
festival avec des gestes obscènes contraires aux bonnes mœurs d’autant
plus que ces concerts sont retransmis par les chaînes publiques
également sous le contrôle d’un ministre de la communication hostile
au festival.

Au parlement, ce sont des députés de cette formation qui ont remis
l’affaire sur le tapis avec une déclaration virulente du député
d’Oujda, Aziz Aftati, par ailleurs responsable de la discipline et de
la gouvernance au sein du PJD, qui a abondé dans le même sens en
demandant l’annulation de l’événement. Le timing de ce procès n’est
pas anodin et intervient dans une période pré-électorale.

Commentaires